[On y était] 1ère édition du MOGA Festival, Trois jours d’évasion, de fêtes et de partage dans la ville des alizés, du surf, de la musique et de la bonne ambiance

La 1ère édition du « MOGA Festival », le nouveau festival dédié aux Musiques Actuelles & Contemporaines et aux Arts Numériques, a eu  lieu le weekend du 14, 15 et 16 Octobre 2016 à la ville des Alizés, du surf, de la musique et de la bonne ambiance, qui a également accueilli le tournage de la saison 3 de Game of Thrones « Essaouira ». Un événement organisé par l’agence française Panda Events en collaboration avec le label électro et le collectif marocain Runtomorrow.

Ce nouveau né des Trois festivals marocains de la musique électronique avait mis le paquet avec une programmation juste magnifique et chargée par des artistes/DJs de renommé national et internationale. Voici un événement aussi mythique pour les férus d’electro que le Festival Gnaoua emblématique de la ville.

Au menu : Trois jours d’évasion, de fêtes et de partage… Des pool party et des cours de Yoga au Sofitel Essaouira Mogador Golf & Spa, des nuits électroniques à Riad Hotel Takniwine avec trois scènes, et des OFF (Workshop, Masterclass, projection de film…) à l’institut français & Dar Souiri.

Jour 1 : MOGA is here

L’inauguration du 1er jour du MOGA Festival était à Dar Souiri avec un spectacle « Halqa (Clapping / Sampling) » alliant sonorités électroniques et danses gnaoua, une magnifique rencontre « tradi-moderne » d’une troupe de quatre jeunes d’Essaouira dansé par Mohammed Raji avec le chorégraphe Alexandre Roccoli sous la composition musicale de notre talent local Abdes Alaoui aka Daox.

Partant au Riad Hotel Takniwine à 15min de la ville d’Essaouira, 14 sets raffinés sont au programme, à l’entrée une chouette mise en jambes à la Main Stage avec Kali G suivit par un magnifique set de Terreke. On rentre directement dans le vif du sujet, une belle rencontre « Live » fruit de la résidence, entre le collectif dOP et Maâlem Hassan Boussou, un voyage magique d’une heure et demi entre deux cultures musicales, ils ont réussi à faire transporter la foule qui n’a cessé de s’agrandir tout au long de leurs performance.

Ce live épique a été suivit par 2 bons set, le 1er de CHAIM et le 2ème de Bella Sarris.

fdrfdr1Au Forest Stage, au milieu des oliviers, la musique qui y était excellente avec les passages de : ETSU, Darwin, Lefto, Ron Morelli et la clôture magistral de SIS.

fdr12Au Pool Stage, on se sent comme à la maison, une belle scène intimiste autour de la piscine didiée à nos heros locaux, outre acts/sets qui y était pour cette 1ère soirée : Nehji, Inspectah Deep, Ruba Kpo et Mellotron DJs.

fdr13

Jour 2 : On enchaîne !

Une 2ème journée commençait aussi chaude à midi, avec une pool party de « ALL DAY I DREAM » présenté par COCOBEACH au bord de la belle piscine du Sofitel Mogador et jusqu’à la nuit tombée, une journée sonore synonyme de long voyage envoûtant entre mélodies deep house/techno et contes musicaux, un temps d’une après midi entière débordant, avec la légende Lee Burridge en compagnie de Gorje Hewek & Izhevski, et YokoO et les COCOBEACH résidents Sucré Salé.

fdr14Après une magnifique journée et une clôture très remarqué de Lee Burridge où il a offert un set imprégné par la magie du coucher du soleil d’Essaouira, c’est le temps pour une 2ème soiré au Riad Hotel Takniwine, l’ambiance de cette deuxième soirée est clairement montée d’un gros cran, il est facile de remarquer qu’il y a plus de monde présent sur le site du festival, des fêtards, amateurs de techno, bavasseurs, souriants, picoleurs, railleurs, jovials, curieux… Un public venu des quatres coins du Maroc et du monde pour assister aux sets pointues de cette 2ème soirée. Ça fait plaisir aux connaisseurs et ça éduque les amateurs. Bref, tout le monde y trouve son compte.

fdr15Quelques coups de cœur de cette soirée : Les beaux sets de nos talents locaux Madjy & Massimo, Driss Skali, Raio, Shaun Reeves, le set magistral de CULOE DE SONG, M.A.N.D.Y., & KODE9, le live époustouflant et énergétique de DOP.

En guise de dessert, on nous sert, l’un des deux DJ du duo Âme, le solide de Frank Wiedemann. Cette consécration apparaît comme une évidence quand on goûte à son live set unique. Les accords sont intrigants, les rythmiques sobres. Après avoir accompagné le 04h00 du matin, il nous laisse avec un arrière-goût délicieux, comme si nous étions enchantés, une émotion qui nous hante, tout le long du trajet du retour et plus longtemps encore.

fdr16Nous voilà épuisées après cette deuxième soirée riche en émotions.

Jour 3 : Derniers moments de plaisir

Le dernier jour, toujours motivées mais dans un autre état d’esprit car très fatigués, nous repartons profiter de la Closing avant de repartir vers la capitale.

Cette 3ème et dernière journée commence a midi par un Half Baked pool party w/ Yasmean, Sam Bangura, Peter Inspirescu, & Sonja Moonear.

fdr18Après cette magnifique pool party, nous voilà de nouveau en direction du Riad Hotel Takniwine pour la troisième et dernière soirée. On débute avec Renaat Vandepapeliere, le boss du label R&S. Il a livré un set très apprécié du public, Suivit par Magda, la DJette Polonaise d’origine, qui a grandit à Détroit, elle alterne subtilement entre douceur et agressivité et ose briser les règles. Elle nous emmène pour un voyage psychédélique qu’elle partage sans retenue. Le temps est arriver pour Mind Against, un duo explosant quelque peu difficile à décrire en terme de style. Un set très dansant qui a relancé la foule pour la fin de la soirée avec DJ Tennis.

fdr19Sur les scènes voisines, Nos heros locaux ont fait swinguer les esprits, on retient Yacine Dessouki & Jay Douzi @ Forest Stage et Seejay, Yad, Mr ID @ Pool Stage.

fffffCerise sur le gâteau, un beau set b2b de Daox et Terekke un peu plus mélodieux et dansant.fffBref tout concourait à un weekend à la fois festif et ultra-détendu, le tout dans une ambiance conviviale et très bon enfant. Merci à tous les membres de l’organisation pour ces instants mémorables, et surtout… Immense merci au près de 4000 Festivaliers qui ont répondu présents, et qui repart heureux d’avoir assisté à cette 1ère édition et n’a qu’une envie : participer à la seconde édition.

On s’y retrouve l’année prochaine avec on espére…

Retour en photo sur cette belle experience du « MOGA Festival » (Album Facebook sur la page officielle « Event Lik »)

ddd

2ème édition de l’Oasis Festival 2016 : Un record de fréquentation // On y était : Lost In A Moment avec cette experience unique au Maroc

L’édition 2016 de l’Oasis Festival a eu lieu du 16 au 18 septembre. Cette année a été marquée par un record de fréquentation, plus de 3000 spectateurs, 4100 lors de la 2ème journée, un public composé de plus de 30 nationalités, des festivaliers venus des quatre coins du monde pour danser 3 jours durant et decouvrir ou (re-decouverir) l’ambiance de la ville ocre.

Les adeptes de l’électro ont trouvé leur bonheur avec un line-up de plus de 40 artistes/DJs de renom International sur deux scènes, une grande piscine, un cadre paradisiaque, des superbe jardin aux odeurs formidables et de nombreuses activités quotidiennes, tel que la peinture et des cours de yoga, méditation & réflexologie.

J’ai pris quelques photos. Et maintenant, je vous montre et je vous raconte.

dddddd

Jour1 :

Après un trajet mouvementé à quelques kilomètres de Marrakech, au bout d’une piste qui s’échappe de la route de l’Ourika, on arrive enfin sur le site du festival, le magnifique hôtel « The Source Music Resort ». Dans la queue, on sent les gens à la fois fébriles et impatients. Quelque chose me dit que cette année, on va avoir droit à du lourd et à pas mal de surprises.

A l’entrée une chouette mise en jambes avec Dolan Bergin, le fondateur et dirigeant de « Electric Minds » et « The Hydra », l’un des promoteurs les plus forts au Royaume-Uni, qui essuie les plâtres de la scène « The Oasis », Suivit par Midland. Vers 20h00, J’étais à la scène « The Arena », la magnifique scène intimiste situé à l’amphithéâtre de The Source, notre hero nationnal Amine K , DJ fondateur des soirées Moroko Loko, prend le contrôle avec un excellent set -full of sensation-, une sélection à la fois généreuse et explosive, suivit par un live set du grand David August, la sonorisation de cette scène était équipé par des Funktion-One sound system, une vrai finesse et puissance du son.

On rentre directement dans le vif du sujet, en zappant à la scène « The Oasis » avec Hun Choi plus connu sous le nom de Hunee, l’artiste atypique qui a enflamé les festivaliers avec un set plein de bombes disco et des perles house méconnues. Impressionnant. Minuit : l’heure des braves. Les Irlandais Bicep, ce duo formé de Matt McBriar et Andy Ferguson écrasent la scène sous une house de qualité, facile à digérer sans pour autant manquer de piquant. Vers 02h00 le co-founder d’Innervisions prend les commandes. L’esplanade se remplit et Dixon semble avoir trouvé le bon filon pour faire danser la foules jusqu’au premiere heure du matin pour une clôture magistrale.

ddd

Une première journée marquée par l’enthousiasme du public, la proximité, des personnes qui viennent d’ici et d’ailleurs, de belles personnes, des amateurs de techno, des curieux… Un environnement plaisant pour un moment plaisant. Une seule envie envahissait notre esprit, de quoi demain sera fait ? Que va-t-il se passer demain ? Nous n’étions pas les seuls à nous poser cette question.

Jour2 :

Un Day 2 commençait toujours aussi chaud en termes d’ambiance. En effet le parking était toujours envahi de festivaliers prêts à en découdre, d’une façon joyeuse bien-sûr, avec la techno et la house. A peine arrivés, les regards se recroisaient, « hey toi je t’ai déjà vu hier ».

La journée débute vers 16h00 sur la scène « The Oasis » avec un magnifique set du parrain Marocain des platines UNES suivit par le duo londoniens Eli & Fur dont la prestation avait été très remarquée pour la deuxième année consécutive.

dd

Vers 19h00, il est facile de remarquer qu’il y a plus de monde présent sur le site du festival, Speaking Minds était déjà en contrôle, le duo italien composé de Marco Paladin et de Simone Sinatti ont fait chauffer les platines de la scène « The Arena » suivit par le talentueux Red Rack’em. J’ai reçu ma plus grosse claque sonores de cette soirée de la part de The Black Madonna dont son set disco-house transporta l’intégralité des festivaliers sur cette scène dans un moment d’évasion, un moment de liberté, un moment de plaisir.

Chauffés par les précédents artistes, les festivaliers en voulaient toujours plus et ils en ont eu plus. George Fitzgerald et Leon Vynehall dans leur collaboration la plus sombre. Les deux ont uni leurs forces en b2b pour nous pondre un chef d’œuvre électronique sans nom, ou si Adventice. Une rigueur et une classe hors normes, impressionnant tout le public, interloquant la foule, ravissant les festivaliers.

dddd

Partant a la scène « The Oasis », C’est devant B.Traits que nous sommes tombés, suivit par un live de Rodriguez Jr, celui-ci nous a réellement bluffés avec une technique inhabituelle et un raisonnement musical très plaisant. Sur cette scène il y avait également Dusky, Maya Jane Coles, et Tale of Us qui ont met le feu juste avant le mix de la clôture de Derrick may au petit matin.

ddddd

Jour3 :

La fatigue se fait de plus en plus ressentir en ce début de troisième journée de festival, mais pas question de lever le pied, nous avons une longue journée et un beau lineup pour la cloture de ce magnifique festival, nous aurons le temps de dormir demain. Et quoi de mieux pour se réveiller qu’un set de Motor City Drum Ensemble, le prodige house de Stuttgart qui enchaîne sans temps mort sur la scène « The Oasis », faisant basculer ce debut de la dernière journée dans une vibe nettement plus weird et funky, voire presque pop par moments.

Keffieh, moustache bien taillée, lunettes de soleil, Warni Warni et claquements de main. Omar Souleyman a sorti sa panoplie aussi simple qu’addictive pour faire basculer dans la liesse le public du OASIS. Répétitifs et hypnotiques, les rythmes fous sortis du synthé ont eu le mérite de faire décoller l’ambiance du dernier soir du festival.

d

Parmi les noms marquants de cette dernière journé, on notera le live de la residente du Panorama Bar Virginia ft. Steffi & Dexter, Objekt, Steffi, Jennifer Cardini, Butch, Booka ShadeMano Le Tough et la légende du techno Jeff Mills pour une clôture épique. Une leçon, tout simplement.
c1c2

Il faut croire que cette 2e édition du festival Marrakchi de la musique électronique n’a fait que des heureux. Un succès expliqué en partie par la présence de grandes noms de la scène électronique, le lieu magique du festival et l’organisation professionnel et presque parfaite de l’événement.

Les marocains qui ont été parmi les festivaliers ont été super content que le Maroc et plus précisément Marrakech ont enfin un festival de cette qualité et de cette envergure.

L’Oasis Festival 2016 nous a bluffé pour sa deuxème édition. Les artistes étaient au rendez-vous, le public était au rendez-vous. L’étiez-vous ? Si la réponse est négative, rejoignez le mouvement l’année prochaine pour de folles aventures.

Merci à toute l’équipe de l’organisation pour leur professionnalisme et à la prochaine expérience du festival Oasis…

Retour en images sur cette 2ème édition du Festival OASIS Marrakech

11

3ème édition du Visa For Music @ Rabat, du 16 au 19 novembre 2016

Après deux éditions très réussite, Visa For Music « Africa Middle-East Music Meeting » vous donne rendez-vous pour la 3ème édition du 16 au 19 novembre 2016.

12401858_808717355920859_6646367297729783981_oVisa For Music est le 1èr marché & salon professionnel des musiques d’Afrique et du Moyen-Orient, un projet naît affin de mettre en valeur les artistes d’Afrique et du Moyen-Orient, principalement dans les musiques du monde et musiques actuelles.

Ce marché s’adresse aux professionnels de la musique au sens large et il est devenue une plateforme d’échange pour la promotion de la filière musicale de ces pays.

Une manifestation inédite et qui est devenue une plateforme incontournable d’échange pour la défense et la promotion de la filière musicale des pays d’Afrique et du Moyen-Orient.

En résumé, Visa For Music, c’est six missions principales :

  1. Promouvoir les musiques d’Afrique et du Moyen-Orient à travers le monde
  2. Encourager la mobilité artistique entre les pays africains et du Moyen-Orient
  3. Favoriser le développement des secteurs culturels nationaux
  4. Développer la scène musicale de la région à un niveau international
  5. Contribuer à l’amélioration de la condition des artistes du Sud
  6. Renforcer les rapports Nord-Sud et Sud-Sud dans le secteur culture

Au programme :

  • Expositions
  • Showcases
  • Projections de films musicaux
  • Conférences
  • Speed-meetings
  • Networking
  • Formations
  • Débats.

Showcases, Lives & Afters :

capture-decran-2016-11-02-a-14-00-24

Conferences :

14963381_10210681073052740_6196707231148107372_n

MERCREDI 16 NOVEMBRE

« La scène culturelle indépendante dans le monde arabe: vers le succès ou en décomposition? », en partenariat avec Al Mawred Al Thaqafy
Café Culturel/ Club Renaissance – 16h-17h30

JEUDI 17 NOVEMBRE

« La musique de l’Autre dans nos radios »
Villa des Arts – 10h-11h30
Modérateur : Francis Gay, directeur musique à WDR Funkhaus Europa
Intervenants : Bastiaan Springer,journaliste néerlandais spécialiste des musiques du monde
Alioune Diop,journaliste Radio Sénégal Internationale
Zachary Lipez, journaliste américain freelance
Sasha Gankin,journaliste BBC
GiorgosMarkakis, journaliste radio grec pour Kosmos
Argumentaire : Quelle est la place des « musiques de l’Autre », c’est-à-dire celles qui ne relèvent pas du paysage musical traditionnel, dans les radios du monde entier ? A travers les présentations d’animateurs radio d’Europe, d’Afrique et d’Amérique, c’est la manière dont les musiques du monde sont abordées, dans la diversité de leurs acceptions et selon l’endroit où l’on se trouve, qui sera au cœur de cette conférence.
« S’engager pour la diversité culturelle : une charte pour les musiques du monde »,en partenariat avec Zone Franche.
Villa des Arts – 12h-13h30
Modérateur : Thomas Laou-Hap, directeur de Zone Franche
Intervenants : Birgit Ellinghaus,directrice Alba Kuntur
Percy Yip Tong,directeur CyperProduktion,
Jody Ackland, consultante et programmatrice indépendante
Argumentaire : Protéger et promouvoir les expressions culturelles dans leur diversité est l’objectif des conventions UNESCO de 2003 et 2005. Dans le prolongement de ses initiatives internationales, Zone Franche, le réseau des musiques du monde, propose avec plusieurs réseaux et fédérations, la création d’une Charte internationale des musiques du monde pour promouvoir les droits culturels et exprimer nos valeurs à l’encontre de la fermeture des frontières, des freins à la mobilité artistique et des politiques basées sur la peur et le repli sur soi.
Cette charte vise à unifier sous les mêmes principes les professionnels de la filière des musiques du monde. La conférence sera l’occasion de discuter et de débattre de son contenu, de ce qu’elle pourrait impliquer et des perspectives d’actions pour l’avenir.

VENDREDI 18 NOVEMBRE

« L’intégration des artistes immigrés ou exilés dans l’espace culturel d’accueil », en partenariat avec le Ministère chargé des Marocains Résidents à l’Etranger.
Goethe Institut – 10h-11h30
Modérateur : à confirmer
Intervenants : Hannibal Saad, manager etdirecteur artistique de Global Week 4 Syria et Syrian Music Lives
Fahad Bastos, fondateur et membre du groupe Africa United
Jah Bongo, membre du groupe Jah Bongo & the Zion Rock
AmaniSemaan, directrice de festival Beytouth&Beyond
Mohamed Doumbia, directeur du Festival sur le Niger
Christian Adda, directeur du Centre Culturel Africain à Rabat
Argumentaire : Certes, nul n’est prophète en son pays, si l’on se réfère à quelques réussites exceptionnelles d’artistes ayant emprunté les chemins de l’exil. Cependant, et en général, la route du succès n’est pas toujours chose aisée pour un musicien ou chanteur vivant loin de chez lui : embûches administratives, difficulté à toucher le grand public, problèmes de diffusion et de promotion…
Cette conférence tentera de cerner tous ces paramètres et s’appuiera sur le parcours de certains artistes.
« Expériences et enjeux de la mobilité artistique en Afrique », en partenariat avec Afrikayna.
Goethe Institut – 12h-13h30
Modérateur : Ghita Khaldi, présidente d’Afrikayna
Intervenants : Didier Awadi, rappeur et musicien, studio Sankara
Hicham Bahou, co-directeur de L’Boulevard,
Mamou Daffé, directeur du Festival sur le Niger
Argumentaire: Comment la circulation des artistes et des opérateurs culturels du continent impacte sur le développement des marchés de la musique en Afrique ? Quel état des lieux faire de cette mobilité, partant de l’existant et en passant par les freins rencontrés par les opérateurs et artistes du continent?  C’est sur ces questions que souhaitent se prononcer les intervenants de cette conférence conscients de l’importance de l’activation de ce levier, nécessaire à la croissance espérée pour les industries culturelles africaines.

SAMEDI 19 NOVEMBRE

« L’export : mode de fonctionnement des marchés historiques, nouveaux marchés et perspectives d’avenir »
11h-12h00 // Villa des Arts, Rabat
Modérateur : Mounir Kabbaj, directeur de GingerSounds
Intervenants : Magali Berardo (Italie),directrice de Musicalista
Stefanie Schumann (Allemagne),directrice de Delicious Tunes
Emmanuelle de Decker (Inde),directrice de Gatecrash
Jun-Lin Yeoh (Malaysie),directrice artistique de JL Production
Min Kim (Corée du Sud),manager générale du HwaeomSpiritual Music Ritualet fondatrice de SonicIslands
Alejandro Orellana (Chili), directeur du Womad,
Todd Puckhaber (Etats-Unis),senior manager à SXSW
Ben Oldfield, vice-président The Orchard – France, Benelux, Afrique de l’Ouest
Argumentaire : Les musiques du monde constituent un marché riche et hétérogène implanté différemment selon les pays.  A travers la présentation de marchés d’Europe et d’Asie en passant par l’Amérique et l’Afrique, il s’agira, lors de cette conférence, de saisir les possibilités d’exporter sa musique vers ces territoires : anciens et bien connus pour certains, nouveaux et prometteurs pour d’autres.
« Economie culturelle en Afrique »,en partenariat avec Arterial Network
15h-16h00 // Villa des Arts
Modérateur : Monza, artiste et producteur
Intervenants : Mamou Daffé,directeur Festival sur le Niger
Jean-Pierre Seck,journaliste, éditeur, producteur, fondateur label 45 Scientific
Jean Rémy Ogoula Latif, entrepreneur culturel, Plateau Jeune Création Libreville
Argumentaire : Comment soutenir et développer la création en Afrique ? Quels enjeux pour le marché musical à l’ère du numérique? Quelle solution viable et comment agir en réseau et en synergie pour une économie culturelle plus performante ? Telles sont les questions à propos desquelles les intervenants de cette session vont débattre pour apporter des éléments concrets de réflexions et de démarches.

Ateliers & Formations :

15036675_10210683037781857_4068903082361300535_n

Atelier d’introduction à la production musicale : prise de son et mixage

en partenariat avec le British Council, The nerve Center et la Fondation Hiba
16 – 18 novembre / Hiba-Lab / 10h-16h
Intervenants: Glenn Rosborough, artiste compositeur et producteur
Mike O’Connell, ingénieur du son du Nerve Centre d’Irlande du Nord
Pour cet atelier d’introduction à la production musicale, les artistes sélectionnés auront l’occasion d’enregistrer et mixer une chanson en solo ou en groupe avec les experts Britanniques pendant une journée.
Ce soutien est destiné aux artistes ne disposant pas d’un accès régulier à un lieu de production équipé ou à un studio ainsi que l’expertise d’un producteur.

Formation en production et management d’artistes

16 – 18 novembre / Institut Français / 10h à 13h
Intervenants: Mounir Kabbaj, fondateur de Ginger Sounds, Booking et Management d’artistes de la Méditerranée et d’Afrique
Victor Gonon, booking,Ginger Sounds
Une formation courte et intense en production et management d’artistes dans le secteur de la musique, dans un objectif de développement des compétences locales en Afrique et Moyen-Orient, avec un ancrage dans les réalités locales et une vision internationale du secteur et de l’industrie musicale. L’objectif de cette formation est de développer une vision entrepreneuriale de la culture en accompagnant les opérateurs culturels et de renforcer la connaissance et la maîtrise des outils de management/production pour les acteurs culturels.

Développer votre projet musical à l’international

sous l’égide de l’AIECF (Association internationale des experts culturels francophones) avec le soutien de Wallonie-Bruxelles Musiques
19 novembre / Institut Français / 10h-13h
Intervenants : Patrick Printz, directeur Wallonie-Bruxelles Musiques
Poney Gross, Zig Zag World (Mokoomba, Vocal Sampling, Manou Gallo)
Mounir Kabbaj, fondateur de Ginger Sounds, Booking et Management d’artistes de la Méditerranée et d’Afrique.
Patrick DUVAL, Rocher de Palmer/Musiques Métisses
Quelles sont les attentes des professionnels du milieu musical dans les pays du Nord quant aux propositions artistiques qui leur sont présentées ? Manager, agents, labels, programmateurs de festival et de lieux vous donnent leurs conseils.

Petite presentation de quelques Artistes/Bands presents @ Visa For Music 2016 :

« Maloya electronics of Labelle lives at first as an experience, an accelerator of imagination. Either sung or either declaimed, in the tradition of fonnkèrs from Réunion Island, rhythmical, electronic or more experimental, he is constantly surprising by his capacity to pull atmospheres and by the introspection which he generates. The universe of Labelle unites Maloya (from Réunion traditional music) and electronics, colored with Indian and African touches, to give birth to a new shape flirting with the universality. On stage, Labelle lives in its music and invites the public in the meditative depth, in the dance, even in the trance.»

« Yacine & The Oriental Groove est un nouveau projet de Yacine Belahcen. En collaboration avec Yannis Papaioannou et le son puissant de son oud électrique, la bande a lentement commencé à développer son propre son unique dans l’interprétation de chants traditionnels et en faisant leurs proprescompositions. Des sons électriques et électroniques traversant tout le pourtour méditerranéen et ouvrant une fenêtre musicale pleine d’énergie et d’innovation avec des résultats surprenants comme leur reprise du classique traditionnelle algérien « Goumari ».»

« 47Soul est la véritable figure de proue du dabke et du mijwez, musiques qui puisent leurs racines dans les atmosphères échauffées des mariages levantins, remixés à la sauce électro-dubstep. Fondé entre Jaffa, Amman, Ramallah et Washington, le groupe redonne un coup de fouet à ces styles traditionnels avec des synthés distordus, des chants engagés et percussions endiablées.»

« H-KAYNE est un groupe de Meknès, leader du hip-hop Marocain. Formé en 96 sous le nom de ‘DOGS’ puis ’15/3-MKS’, ‘H-KAYNE’ se présente en 2003. Avec leurs sons groovy à influences orientales, leurs paroles, à l’opposé du gangsta-rap, eux parlent d’espoir et d’optimisme à travers des textes potables et populaires.»

« Les débuts de l’histoire FREEKLANE commencent par la rencontre du chanteur et des deux guitaristes à l’université. Une aventure qui est devenue plus fructueuse avec l’arrivée du claviériste , du Bassiste et du Batteur en 2011. En 2013, les Freeklane enregistrent leur premier album « Lalla Mira », auteur des textes et Compositeurs de Musique de cet album interprété en algérien, et en français. Inspirés d’un vécu social, politique, humain et sensationnel.»

« Le quintet, composé d’artistes marocains et subsahariens résidant au Maroc nous offre des sonorités nouvelles, issues d’un travail commun, nourries de rencontres et de voyages. En anglais, arabe ou espagnol, Africa United nous interpelle, nous touche et nous livre des mélodies entêtantes sans jamais perdre de vue son objectif : abolir les frontières physiques et musicales. Le groupe Africa United a vu le jour en 2006 grâce à l’initiative d’un chanteur comorien, Fahad Faisoil.»

« Le groupe LABESS (qui signifie « tout va bien » en arabe), c’est le charismatique auteur compositeur interprète d’origine Algérienne, Nedjim Bouizzoul accompagné des talentueux Pierre Emmanuel Poizat, à la clarinette, des percussionnistes Takfarinas Kichou et Anes Beglerbegovic ainsi que de Georgi Stankov à la basse. Nedjim qui chante tantôt en arabe tantôt en français, célèbre la tolérance et la liberté sur des mélodies riches et festives qui voyagent du flamenco Espagnol, à la guaracha Cubaine en passant par les musiques métissées du monde arabo-berbère et de l’Afrique Noire.»

« Ghoula is a tunisian self-taught musician and producer, creating genre-defying sounds, through both acoustic recording styles and electronic beat-making. He dedicated his career to creating and refining a unique sound-defying style. A sound that attracts music lovers. It is a true harmony between acoustic samples and the finest electronic beats with a touch of north-african vibes. It is magical.»

« Fatima Ezzihar, alias Fatima Tachtoukt, est considérée comme l’espoir du répertoire des Rways. Et pour cause ! La musique amazighe a depuis toujours animé cette jeune artiste, et plus particulièrement le répertoire de Raïssa Rkia Talbensirt, à qui elle voue une admiration sans limites. Les prémices de sa carrière, elle les doit à sa participation à un concours organisé par Radio Plus en 2007, Ddu tafukt, duquel elle ressort vainqueur parmi plus de 300 participants. L’année suivante voit donc naître son premier album, au travers duquel elle rend hommage aux Rayssate qui ont bercé son enfance, à l’instar de Raïssa Fadma Tagourramt, Raïssa Ftuma Talguercht, Raïssa Sfiya Oult Telouet et Raïssa Fatima Tihihit Mqorn.»

« Ali Khattab is an Egyptian composer and guitarist who combines the elements of two musical worlds and traditions: The Arab-Oriental and the Flamenco.»

« Ibaaku, dernier d’entre les noms qu’il s’est donnés, est un artiste en mouvement, éthéré, propulsé par un éclectique et insatiable appétit du son. Son itinéraire créatif, précocement entamé à Thiès par la pratique du clavier et de la clarinette, l’a progressivement mené vers différents genres qu’il habite, hip-hop, soul, jazz, folk, toujours momentanément, toujours à leurs frontières. Sa musique procède aussi bien de la ruche urbaine qu’est Dakar avec ses banlieues alentour, où il installa un studio d’enregistrement, que des vertes étendues de la Casamance et les paysages accidentés de la Sardaigne, où il aime à se retirer, se perdre pour mieux se retrouver.»

« Carlos Lopes est un auteur compositeur interprète Cap Verdien. Il évolue entre les musiques traditionnelles de son île d’origine et la musique soul. Ces chansons sont basées sur des rythmes traditionnels tel le batuku, la morna, le funana, autant de vibrations puisées dans ses racines africaines et son île d’origine, Santiago. Dans ses textes, Carlos Lopes emploie un vocabulaire subtil, entre voix ancestrales et figures poétiques contemporaines. Sur scène ses longues danses qui approchent la transe contaminent inévitablement le public qui se prend au jeu et transpire avec lui toute la durée du show.»

« Né en Martinique, E.sy Kennenga grandit entouré de la passion musicale de ses parents. Dès l’âge de 5 ans, il étudie la guitare, s’y consacre et ne la quittera plus. A 14 ans, il réalise ses premières compositions et se présente au public au sein du groupe One Day où il forge sa propre expérience de la scène. En 2001. Il a rencontré le grand compositeur martiniquais Joël Jaccoulet et il a intégré le B.Carribean Crew composé à l’époque de Goldee et Perle Lama.»

« Né en 1985, originaire du Transkei, Bongeziwe Mabandla est l’étoile montante de la musique folk sud-africaine, proposant une fusion de folk xhosa, de hip hop, de soul et de dub. Inspirée par des artistes comme Laurynn Hill et Busi Mhlongo, il commence à développer son style propre.»

« Karyna Gomes est une chanteuse de la Guinée Bissau. Elle a commencé à chanter la musique Gospel en 1997 à Sao Paulo, Brésil à l’âge de 21 ans, alors qu’elle a étudié le journalisme. Sa passion pour la musique vient du bas âge une fois qu’elle a grandi entouré de musiciens en Guinée-Bissau, et conséquemment de la musique traditionnelle et urbaine de son pays, mais aussi les rythmes du monde entier.»

Site Web Officiel : http://visaformusic.com/

Panda Events et le collectif Runtomorrow s’unissent pour créer le MOGA Festival @ Essaouira ,du 14 au 16 octobre 2016

14102581_640410102788524_8638025839775301750_n

On a déjà annoncé sur un poste Facebook en avril dernier, un nouveau festival se prépare pour la ville du vent, la ville qui a accueilli une partie du tournage de la 3ème saison de la célèbre série américaine Game Of Thrones.

Après avoir exporté son savoir-faire et son expérience acquise dans le monde de l’événementiel à l’international, l’agence française Panda Events a choisi Essaouira pour son nouveau projet intitulé  » MOGA Festival  » en collaboration avec le label électro et le collectif marocain Runtomorrow.

MOGA, est un nouveau festival s’installe à Essaouira pour la fin de l’année, événement musical de 3 jours autour des sons et de la culture électroniques.

La 1ère partie du Line Up a été dévoilée lors d’une magnifique soirée intitulé « Moga is Coming », le 14 Juillet 2016 ou Mr. Kristian Nairn alias Hodor de Game of Thrones a passé derrière les platines de Maison B, et a donné un dj set exclusif rythmé par des sonorités house et électro.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les amateurs de musique électronique ne risquent pas d’être déçus. En effet, des têtes d’affiche telles que ÂME, KODE9, dOP ou encore MIND AGAINST ont été annoncées, n’oubliant pas Huerco S, Shaun Reeves, Terekke, SIS, Bella Sarris, & Idriss D… Qui seront aussi à Essaouira pour cette 1ère édition du Moga Festival, du 14 au 16 octobre 2016.

Programme complet :

14595597_663440637152137_6759877438281824607_n

Découvrez le line up confirmé :

ÂME | ÂME & MAALEM GNAWA SPECIAL LIVE | BELLA SARRIS | CHAIM | CULOE DE SONG | DJ TENNIS | dOP -dOP & MAALEM GNAWA SPECIAL LIVE | GORJE HEWEK & IZHEVSKI | HUERCO S | IDRISS D | KODE9 | LEE BURRIDGE | LEFTO | LE MELLOTRON DJS | M.A.N.D.Y. | MIND AGAINST -RENAAT | RON MORELLI | SHAUN REEVES | SIS | SUCRÉ SALÉ | TEREKKE | YOKOO

Showcase :

ALL DAY I DREAM SHOWCASE | HALF BAKED SHOWCASE

Local heroes:

Achil | Ayrad | Daox | Driss Skali | Etsu | Hsn | Inspectah Deep | Jay Douzi | Kali G | Koddi | Leo Wallace | Madjy & Massimo | Mr ID | Nehji | Omario | Raio | Seejay | Secret 47 | Yasmean | Yacine Dessouki

Programme Moga Off :

14633071_663756670453867_2030293866669224199_n

Website : www.mogafestival.com

2ème édition du Visa For Music 2015 @ Rabat, (Jour 1 : Le 11 novembre 2015)

Visa For Music, 1èr marché professionnel des musiques d’Afrique et du Moyen-Orient. Ce marché s’adresse aux professionnels de la musique au sens large et se veut être une plateforme d’échange pour la promotion de la filière musicale de ces pays.

A la fois festival et salon professionnel, Visa For Music s’est imposé en 2 ans comme un rendez-vous international inévitable, faisant de Rabat une plaque tournante où se joue en partie l’économie des musiques d’Afrique et du Moyen-Orient.

Tout a commencé le 11 novembre 2015, avec l’ouverture du salon professionnel dédié à la musique et l’industrie musical en Afrique et moyen-orient au théâtre Mohammed V, et la conférence de presse qui s’est tenue vers 16h00 à la grand salle du Ministère de la culture avec la présence de M. le ministre Mohammed Amine Sbihi, le president de la Fondation Hiba M. Younes Boumehdi, le directeur du Visa For Music M. Brahim El Mazned, et des journalistes nationaux et internationaux.

aaaVers 18h00 la cérémonie d’ouverture commence au theatre Mohammed V, déjà il est facile de remarquer qu’il y a plus de monde présent que la 1ère édition, les showcase de l’ouverture commence avec le virtuose du Oud « Said Chraibi » Allah yra7mou, un artiste qui a beaucoup apporté à la scène artistique nationale, instrumentiste reconnu à l’échelle aussi bien nationale qu’internationale, un véritable découvreur de talents, avec son sextet, ils était accompagné par des merveilleuses voix féminine marocaine, un grand bonheur en saveur marocaine. Que son âme repose en paix.

ssLe 2ème showcase était avec Creole, un trés bon projet des îles de San Andres et Providencia en Colombie, ils ont enflammé la scène du théathre Mohammed V avec des sonorité de la fête caribéenne.

AA

Le 3ème showcase était avec Blick Bassy, sa voix perchée, son phrasé alerte et son joli folk bassa basculent dans une autre ­dimension le public present au theatre Mohammed V pour cette soirée d’innauguration de Visa For Music 2015.

AAA

Le 4ème et le dernier showcase était avec le groupe du rock authentique « Cairokee », c’est parmi les groupes égyptiens les plus célèbres du moment, qui a enchanté le public avec leur magnifique repértoire de chansons révolutionnaires.

AAAA

Retour en images sur cette magnifique 1ère journée :

Untitled

 

Festival Timitar 2016 @ Agadir, Du 13 au 16 Juillet 2016

Timitar1

Le Festival Timitar de Agadir, c’est quatre soirées riches pour réécouter ou découvrir les artistes Amazighs et les artistes du monde qui s’accordent pour créer des ponts entre les différents univers et faire corps avec la musique pour montrer le chemin aux futures générations. Le Timitar est aussi et surtout un événement où le public est, chaque année, fidèle au rendez-vous pour découvrir ensemble dans un esprit de fête et d’ouverture toutes les musiques d’ici et d’ailleurs.

La programmation de l’édition 2016 a été devoilé avec la presence de :

  • Cheikh Sidi Bémol, le compositeur de fusion entre modernité et tradition, chaabi, gnawi, blues, rock…
  • Le groupe incontournable Marocain, précurseur de fusion/Hayha Music, Hoba Hoba Spirit.
  • Du Blues Rock avec le musicien touareg nigérien, Bombino.
  • Du Reggae de la Cote d’Ivoire avec le grand Tiken Jah Fakoly.
  • Le retour de l’icone Kabyle algerienne, Idir.
  • L’icone Mauritanienne Malouma.
  • Et encors plus, decouvrez la programmation de cette édition :

Timitar2

Atlas Electronic Music & Arts Festival, un nouveau festival de musique électronique @ Villa Janna, Marrakech, du 01 au 04 septembre 2016

12795278_461423327383585_9142996122863636090_n

Atlas Electronic Music & Arts Festival, un nouveau festival de musique électronique, arts et visuels/musiques traditionnels locales qui débarque a la ville rouge « Marrakech », du 01 au 04 Septembre 2016 @ Villa Janna : Douar El Mghazli CR Al Ouidane, BP Guéliz 2691 – 40000 – Marrakech – Maroc.

Atlas Electronic Music & Arts Festival is a new electronic music festival coming to the red city « Marrakech » this 01-04 September 2016 @ Villa Janna : Douar El Mghazli CR Al Ouidane, BP Guéliz 2691 – 40000 – Marrakesh – Morocco.

Une première édition très prometteuse, avec un excellent line-up :

Concert de l’ouverture @ l’amphitheatre w/ James Holden (UK) & Maalem Houssam Gania (MA), Jugurtha & BeatuniQue (FR, NL)…

DJs and live acts : DVS1/ Roman Flügel/ FunkinEven/ Ryan Elliott/ Acid Arab/ Fred P/ Bambounou/ Secretsundaze/ Gerd/ Optimo/ Nu Guinea/ Adil Hiani/ Beautiful Swimmers/ Frits Wentink/ Kornél Kovács/ Kosme/ Masomenos/ Radiq/ WU15 (Henry Wu & K15)/ Khalil/ Moods/ Polyswitch/ Steven Pieters/ Yes’in/ Philou Louzolo/ Anil Aras/ Jamal Moulay/ Mino Abadier/ Tenzers/ Sophia Moulay/ Taylan Alan/ Thomas Hayat/ Polyswitch

TimeTable :

14115399_525728817619702_4553280832728079863_oSite Map : (« Villa Janna » : Douar El Mghazli CR Al Ouidane, BP Guéliz 2691 – 40000 – Marrakech – Maroc)

14196183_525256851000232_8406337838117458357_o

12806145_461375324055052_8874231546143180197_nCette première édition du « Atlas Electronic Music & Arts Festival » Marrakech à suivre de près.

Les tickets / pass sont toujours en vente… Tickets are on sale now….

Save the date !!!

Website : www.atlas-electronic.com

11ème édition du Festival Jazzablanca @ Casablanca, du 16 au 24 Avril 2016

12744048_1292846740729238_969985354924685208_n

Le Festival Jazzablanca vient de dévoiler 6 noms de dingue pour sa programmation de la 11ème édition, qui se déroulera du 16 au 24 Avril 2016.

La chanteuse américaine d’RNB Soul Macy Gray pour une première fois au Maroc. Découvrez « I Try » en live session @ KEXP avec Galactic :

Le bassiste virtuose camerounais Richard Bona :

La chaleureuse hypnotise Marocaine Zahra Hindi, avec sa voix soul. Retour en video de sa rencontre avec le talentueux Mehdi Nassouli @ Festival Gnaoua 2015 :

Le retour de Melody Gardot, l’américaine à la voix de velours. Retour en video sur son live @ Festival Jazzablanca 2013 :

Le grands compositeurs Yougoslave Goran Bregovic avec sa musique tzigane et sonorités du monde :

Le chanteur-compositeur et multi-instrumentiste Jamie Cullum avec ces sonorités du Pop-Jazz anglais :

Voici les détails du programme de la scène de l’hippodrome d’Anfa :

  • Macy Gray le samedi 16 avril
  • Richard Bona le dimanche 17 avril
  • Zahra Hindi le lundi 18 avril
  • Melody Gardot le mardi 19 avril
  • Goran Bregovic le mercredi 20 avril
  • Jamie Cullum le jeudi 21 avril

Save the date !!!

10372197_1292830357397543_5529481958228414009_n

Web Site : http://www.jazzablanca.com/

FB Page : https://web.facebook.com/JazzablancaFestival/

 

The Oasis Festival 2016 @ « The Source Music Resort », Marrakech, du 16 au 18 septembre 2016

Après une 1ère édition très réusite en 2015, avec un line up hallucinante, Oasis Festival team vous donne rendez-vous pour la 2ème édition du premier festival de son genre au Maroc, du 16 au 18 septembre 2016 dans le cadre de « The Source Music Resort » à Marrakech. Il offrira au public une expérience festivalière inédite et unique avec un Line up incroyable.
13558905_829657550512052_1382740568960140057_o
Des grands noms de la musique électronique sont invités pour cette 2ème édition tel que : Booka Shade | David August | Dixon | George Fitzgerald | Mano Le Tough | Motor City Drum Ensemble | Tale of Us | Mathew Jonson…
Nos DJs locaux seront present pour cette 2ème édition, tel que Amine K | Kaybe & Majdo | Unes | Fassi…
 Full Line up :

14114772_861035067374300_1329805160474100082_oAmine K | B.Traits | Blawan | Bicep | Booka Shade | BUTCH | David August (Dj Set)  | Denis Horvat | Derrick May | Dixon | Dolan Bergin | Dusky | Eli & Fur | FASSI | George Fitzgerald b2b Leon Vynehall | Helena Hauff | Hunee | Jeff Mills | Jennifer Cardini | Job Jobse | KAYBE & MAJDO | Krankbrother | Lele Sacchi | Leon Vynehall | Lindstrøm (Live) | Mano Le Tough | Margaret Dygas | MASSIMILANO PAGLIARA | Mathew Jonson (Live) | Maya Jane Coles | Midland | Motor City Drum Ensemble | Objekt | Omar Souleyman (Live) | Prins Thomas | Red Rack’em | Rodriguez Jr. (Live) | Sei A | Speaking Minds | SPOETNIK | Steffi | Tale of Us | The Black Madonna | UNES | Virginia (Live) Feat Steffi & Dexter… & many more to be announced.

Programme :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Retour sur la 1ère édition du Oasis Festival 2015 : ICI

Save the date !!!

Website : http://www.theoasisfest.com

Nuits Sonores Tanger 2015, du 8 au 11 octobre 2015 @ Tanger, J’y étais ! Quelle belle experience !

la 3ème édition du festival Nuits Sonores de Tanger faisait vibrer Tanger avec des concerts, des projections de films, des rencontres, des conférence, des débats et des Extras…

J’ai pris quelques photos et quelques vidéos. Et maintenant, je vous montre et je vous raconte.

J’y ai vu Para One qui a présenté une création Electro-Gnaoua avec le talentueux Mehdi Nassouli, il y avait aussi SUUNS, Islam chipsy EEK, Niños du Brasil, Abschaum & Abdelhamid El Jouhayni des fils du détroit, ou encore Crocodiles et des magnifique DJ set de Mino S, Pablo Valentino, Mehmet Aslan vs Kaan Duzarat.

Des conférence et debat sur des recommendations sur la politique culturelle au Maroc avec avec Mehdi Azdem de l’association Racines et Ferdinand Richard de l’A.M.I / Fonds Roberto Cimetta, ou encore la conference de « Nouveaux médias face aux reseaux sociaux : Nouveau souffle de la creation marocaine? » avec Nizar Idrissi Zouggari de l’ONOrient, Ghita Zine journaliste indépendante, Jean-Sebastien Josset de Jeune Afrique, cette conférence a été animé par Arnaud Contreras de RFI / France Culture.

Jour 1 : Le 08 Octobre 2015

Tout a commencé le 08 octobre 2015 au Cinémathèque de Tanger avec une rencontre avec Izza Genini autours du Maroc d’Izza suivit par la projection de son documentaire « Gnaouas ».

aaa

En dehors devant les portes de cette cinémathèque, le publique des Nuits Sonores de Tanger avait rendez-vous avec un Live set d’Amine Boucetta et Alban, un mélange de musique électroniques et la musiques Aissaoua et traditionnel marocaine, suivit par une jolie clôture de cette journée d’inauguration avec un set Disco, Groove de Waxist.

aaa

Preview :  Inauguration Le 08/10/2015 @ Cinémathèque de Tanger, w/ Amine Boucetta & Waxist

Jour 2 : Le 09 Octobre 2015

La journée commence vers 15h00 au Palais Moulay Hafid avec 2 conférences (Recommandations sur la politique culturelle au Maroc, en partenariat avec Racines + Coopérations culturelles Europe-Maghreb : en faveur de la diversité culturelle !) + la projection-débat de Transes de Ahmed El Maanouni suivi d’un échange avec la grande Izza Génini.

A

Vers 19h00 Mémoires d’avenir donne l’ouverture de la Nuit 1, les concerts démarrent avec Abschaum, un nom allemand (traduisez par « racaille » ou « paria », ce qui met en joie) mais un artiste lyonnais, Chris Poincelot de son petit nom, guitare-synthé, tatouages pleins les bras, en rencontre avec Abdelhamid En Jouhayni des fils du détroit, le Lyonnais dit avoir grandi avec le plus sombre de la scène ouest-allemande des eighties, DAF ou Einstürzende Neubauten. Ca se sent un peu.

A1

Preview :  Abschaum & Abdelhamid El Jouhayni live @ Palais Moulay Hafid de Tanger

Suuns maintenant, Là, un doute : est-ce vraiment un groupe de rock ? Suuns, ces Canadiens que je croyais connaitre si bien ? Ici, les basses percutent avec l’efficacité d’un set techno. Les guitares saturées pourraient être des drones d’acid-house. Les murmures psychotiques de Ben Shemie, eux, sont à peine humains : un robot programmé pour combattre la raison en ferait autant.

A2

Preview :  Suuns live @ Palais Moulay Hafid de Tanger

J’arrive devant les Niños du Brasil juste après Suuns, pseudo un poil trompeur derrière lequel opèrent deux Italiens furibards qui, sur fond d’électro-techno-punk vrombissante, braillent et frappent comme des sourds sur leurs kits de batterie, tout en se jetant de temps à autre dans le public. Entre concert dantesque et happening carnavalesque, un ahurissant chaos scénique (et sonique).

A1

Preview :  Niños du Brasil live @ Palais Moulay Hafid de Tanger

La rencontre Electro-Gnaoua attendu entre le DJ français Para One et la troupe de talentueux Mehdi Nassouli était parfaite, la fusion entre l’électro du DJ et les rythmes entêtants du guembri, des tambours, Ghayta et qraqebs ont fait bouillir le public déjà chaud après le live endiablé du groupe Niños du Brasil.

A2

Preview :  Para One avec Mehdi Nassouli live @ Palais Moulay Hafid de Tanger

La clôture de cette nuit était avec 2 beaux sets, le 1er de Para One et le 2ème de Mino S.

A3

Preview :  Para One live @ Palais Moulay Hafid de Tanger

Jour 3 : Le 10 Octobre 2015

La journée commence vers 15h00 toujours au Palais Moulay Hafid, avec 2 conférences (Nouveaux médias face aux reseaux sociaux : Nouveau souffle de la creation marocaine? + Vers une revolution culturelle à partir du Maroc) + la projection-débat d’Electro Chaabi de Hind Meddab avec un echange entre cette dernière et Islam Chipsy EEK.

AA

Vers 19h00 Mémoires d’avenir donne l’ouverture de la Nuit 2, un 1er concert avec Eva from Morocco suivit par un magnifique live de Crocodiles Band plein d’energie Rock, Garage et Punk.

A4A5

Preview :  Crocodiles live @ Palais Moulay Hafid de Tanger

Islam Chipsy EEK maintenant, Là ou le cocktail de percussions et de sonorités orientales vous transporte au Caire, dans un orchestre populaire, et vous donne envie de danser, danser jusqu’à l’épuisement. L’un des sommets de Nuits Sonores.

A1

Preview :  Islam Chipsy EEK live @ Palais Moulay Hafid de Tanger

Après la magnifique prestation d’Islam Chipsy EEK, le temps pour un beau set de l’artiste DJ strasbourgeois Pablo Valentino suivit par un magnifique set de clôture de Kaan Duzarat vs Mehmet Aslan, 2 DJs producteurs d’origine turque, une de mes plus belles découvertes, un set qui a mélangé plusieurs styles de musique avec des passage incroyable. Et comme disait Mehmet Aslan après ce set « …Despite our shorter than expected set at Nuits sonores Tanger with Kaan Duzarat I was happy with the result because our plan to play slower to mix up the crowd worked out really well. The team of Nuits sonores put great effort to this festival, which is an experiment, free for everyone and hard to manage with the cultural differencies. Merci a tous… And if Kaan managed to record the set, there will be even a recording to listen soon… »

A2

Preview :  Kaan Duzarat vs Mehmet Aslan Set @ Palais Moulay Hafid de Tanger

Merci à toute l’équipe de l’organisation pour cette magnifique édition… A la prochaine expérience des Nuits Sonores de Tanger…

Retour en images sur cette magnifique expérience des Nuits Sonores de Tanger 2015 (Album Facebook sur la page officielle « Event Lik »)

aa