La programmation de Jazzablanca est dévoilée

16806987_1716885371658704_683738668016389433_n

Le Festival Jazzablanca vient de dévoiler sa programmation de la 12ème édition, qui se déroulera du 08 au 16 Avril 2017 à l’Hippodrome Casa-Anfa autour de trois scènes ainsi que la scène dite BMCI, place des Nations Unies.

Il n’y aura pas que du Jazz pour le cru 2017 de Jazzablanca, au programme la présence des artistes de renom en têtes d’affiche tel que le trompettiste de jazz, Christian Scott, natif de la Nouvelle-Orléans, ou encore LP (auteure-compositrice et chanteuse pop-rock originaire de New York), le groupe Pink Martini (USA), Murray Head (Royaume-Uni), Roberto Fonseca (Cuba), Aaron (France), Robyn Bennett & Bang Bang (USA/France) et Atlantic Soul Orchestra (Royaume-Uni).

16835887_1722681397745768_4780169804335034377_o

D’autres artistes à découvrir sur scène : Ayoub El Machatt (Maroc), Ilyes Khattar Live Project (Maroc), Kéknyúl (Hongrie), Meryem Aboulouafa (Maroc/Italie), Faty.S Project (Maroc), Amine Dhobb (Maroc), Antonio Lizana Group (Espagne), Myles Sanko (Royaume-Uni), Habibi Funk (Allemagne), Jihane Bougrine (Maroc), Marinah & Chicuelo (Espagne), AMIN (Maroc), The Grey Stars (Belgique/Maroc), Ghoula (Tunisie), Marrakech Jazz Beat, l’Orchestre National de Barbès, Sahad and the Nataal Patchwork (Sénégal) et Gentleman’s Dub Club (Royaume-Uni).

16819066_1723931210954120_7323771284188515073_o

Le programme détaillé par ici.

Mettez votre casque, nous vous proposons un avant-goût avec cette playlist.

LP, le 8 avril, scène Anfa (Hippodrome de Casablanca) à 20h30

Pink Martini, le 9 avril, scène Anfa (Hippodrome de Casablanca) à 20h30

Christian Scott, le 10 avril, scène Anfa (Hippodrome de Casablanca) à 20h30

Murray Head, le 11 avril, scène Anfa (Hippodrome de Casablanca) à 20h30

Roberto Fonseca, le 12 avril, scène Anfa (Hippodrome de Casablanca) à 20h30

AaRON, le 13 avril, scène Anfa (Hippodrome de Casablanca) à 20h30.

Sahad and the Nataal Patchwork, le 16 avril, place des Nations Unies à 19h00  

 Gentelman’s Dub Club, le 16 avril, Place des Nations unies à 21h00

Web Site : http://www.jazzablanca.com/

« Road To Essaouira » est le résultat musical d’un voyage de trois ans de Bologne, via Londres, à Essaouira qui « capture l’esprit de la musique Gnawa à travers le prisme de la tradition afro-américaine »

Le projet « Road To Essaouira » est né à Bologne en 2013 d’une idée de l’association Original Cultures et le groupe de Fawda Trio : un voyage musical entre l’Italie, l’Angleterre et le Maroc et l’encontre de la music gnawa, le jazz et l’hip hop et musiques électroniques.

Les protagonistes de ce voyage sont le Fawda Trio (Fabrizio Puglisi, Reda Zine et Danilo Minneo), fusion jazz, gnawa et psychédélique expérimentale de Bologne, avec les les beats électroniques LV aka SwamiMillion (Simon Williams et Will Horrocks), producteurs de musique électronique basé à Londres sans oublier le « Gnawa master » Maalem Soudani.

a3394170930_10

« Road To Essaouira » est le résultat musical d’un voyage de trois ans de Bologne, via Londres, à Essaouira qui « capture l’esprit de la musique Gnawa à travers le prisme de la tradition afro-américaine ».

L’album a été « enregistré sur une période de dix jours de retour en 2014, une fusion Gnawa, jazz, hiphop, électroniques avec des idées classiques modernes pour une prise unique sur cette musique traditionnelle marocaine, riche en histoire et potentiel.

« Road To Essaouira » est un vibrant exemple de la façon dont la tradition peut être préservée, mais est également une réinterprétation artistique ouverte avec des résultats fascinants.

L’album publier, le 30 septembre 2016 par le label de Original Cultures accompagné d’un documentaire vidéo, je vous laisse découvrir : Liens Album+Documentaire

« Road To Essaouira » covers traditional Gnawa and Moroccan works, recomposed « using keyboards, percussion, gembri, voices and samplers » and also includes a feature by « Gnawa master » Maalem Soudani.

La ville de Rabat s’apprête à nouveau à offrir aux mélomanes une 21ème édition de Jazz au Chellah, du 22 au 25 septembre 2016 @ Rabat

Du 22 au 25 septembre, le festival Jazz au Chellah, devenu presque un label, fêtera son 21 ans de succès et de belles rencontres musicales. Cette édition se tiendra dans son lieu habituel, un des lieux emblématiques de la capitale marocaine « Rabat« .

Jazz au Chellah, le plus ancien festival de jazz au Maroc, est aujourd’hui le festival dédié au jazz européen le plus important au monde.

Depuis sa création à Rabat « Créé en 1996 sous le nom de Jazz aux Oudayas », peu d’événements ont jeté, avec une détermination aussi constante, un regard exhaustif et sans cesse réactualisé sur la vitalité du jazz des pays de l’Union Européenne…

13680308_1335324239824651_9040550199113407250_oUne programmation où le jazz européen se mélangeront à ceux des musiques marocaines, avec AghaRTA Band, Bernd Reiter Quartet, BOB MAGHRIB, Farid Ghannam, Manu Hermia Trio, Marian Badoï, Niño Josele, Othman El Kheloufi, Rachid Zeroual, Soweto Kinch, Tin Men and the Telephone, Yom « Song for the Old Man »…

Comme le veut la tradition, un groupe européen se produira en 1ère partie, avant de laisser place à la découverte avec une rencontre euro-marocaine.

Le festival est aussi le Jazz Hors Chellah avec une parade de la troupe Slatucada de Bab el Had au Chellah le jeudi 22/09/2016, deux Masterclass à l’institut Cervantes de Rabat, le 1er sera le Vendredi 23/09/2016 sous le thème de « L’histoire de la musique Klezmer » par « Yom »et le 2ème le Samedi 24/09/2016 sous le thème de « Le roseau, le vent et la musique » autour de l’instrument mélodique le plus vieux du monde, la flûte- par le virtuose marocain « Rachid Zeroual ».

Une nouveauté cette année, un concert à Salé – Bab Mrrisa de la formation « AFRA DOZAWAN », fruit d’une résidence de création musicale issue d’un partenariat entre festival L’Boulevard et festival En el Camino de Santiago (Aragon, Espagne).

Je vous laisse découvrir le programme complet :

14257620_1367505233273218_3947334323519883804_oLe festival est une initiative de Union européenne au Maroc, en partenariat avec le ministère de la culture, la wilaya de Rabat-Salé-Zemmour-Zaërs et l’Institut français du Maroc…

What Happened, Miss Simone ? // Un documentaire qui raconte la vie d’Eunice Maymon (Nina Simone)

J’ai regardé un documentaire produit par Netflix à propos de Nina Simone, la prêtresse de la soul comme elle était appelée, et je vous reviens aujourd’hui pour vous en donner mon avis.

what-happened-miss-simone-poster

Ce documentaire raconte la vie d’Eunice Maymon, petite fille noir qui grandit en Caroline du Sud avec le rêve de devenir la première pianiste classique afro-américaine. Discriminée, elle ne réussit pas à réaliser son rêve et donc commence à chanter dans les cabarets. De là, son chemin vers la gloire. Elle a révolutionné la soul, le jazz, le blues, en ajoutant à ces musiques une influence classique : comme on le dit dans le documentaire, elle ordonne une musique libre et libérée en lui donnant la technique et la rigueur de la musique classique.

Grande artiste, sa vie ne se résume cependant pas qu’à cela : comme toute personne, Nina Simone avait ses démons. En premier lieu, son mari : à la fois s’aimant et se détestant, ils ne pouvaient vivre sans se détruire. Nina dit elle-même qu’elle aime la violence, aussi bien dans la guerre que dans l’amour. Et que c’est pour ça qu’elle aime son mari. Et cependant, elle le quitte, pour se réfugier au Libéria. Ce voyage n’est pas le seul fait de son mariage raté mais aussi de son engagement pour les droits civils des Noirs américains : participant au mouvement des Civil Rights aux côtés de Martin Luther King ou Malcolm X, d’auteurs, dramaturges et penseurs noirs les plus connus de l’époque, elle chante encore et encore pour demander le changement, l’égalité. Seulement ses chansons engagées sont censurées et, quand ses amis meurent les uns après les autres, elle part.

Diagnostiquée bipolaire et maniaco-dépressive sur le tard, sa vie a été marquée par sa maladie. Comme si, pour être un grand artiste (musicien, poète ou ce que vous voudrez), il faut souffrir de troubles psychologiques, une sorte de poète maudit contemporain. Bien sûr, que cela peut s’expliquer rationnellement, mais chacun a ses démons. J’ai ressenti que cette maladie prenait toute la place dans le documentaire, avec des effets d’annonce, de suspense. C’est peut-être voulu, comme la maladie prend de plus en plus de place dans la vie de l’artiste elle prend de plus en plus de place dans le documentaire.

Projet de sa propre fille, il ne s’agit pas ici d’encenser la chanteuse mais de la montrer dans toute sa véracité, aussi bien ses côtés positifs que ses côtés sombres. Toutes les archives, personnelles ou de la radio/télé, sont très importantes aussi : elles permettent de rendre vivante Nina Simone, de la ressusciter pendant une heure et demie environ. Sa voix est omniprésente, aussi bien par ses chansons et ses prestations sur scène, que par des enregistrements faits pour des interviews, des articles, des projets de biographie. Et quelle belle voix !

Je suis quand même un peu déçue que l’on ne nous montre pas plus que ça l’influence qu’elle a pu avoir sur la musique, les artistes qui sont venus après elle et qui s’en réclame, ou alors de façon très succincte. Au final, je vous le recommande, mais plus comme une introduction si c’est une artiste qui vous intrigue, une époque qui vous intéresse, une musique que vous appréciez. Dans le même état d’esprit, je suis interessé de voir le documentaire sur Amy Winehouse, je vous en parlerai peut-être plus en détail dans un autre article.

11ème édition du Festival Jazzablanca @ Casablanca, du 16 au 24 Avril 2016

12744048_1292846740729238_969985354924685208_n

Le Festival Jazzablanca vient de dévoiler 6 noms de dingue pour sa programmation de la 11ème édition, qui se déroulera du 16 au 24 Avril 2016.

La chanteuse américaine d’RNB Soul Macy Gray pour une première fois au Maroc. Découvrez « I Try » en live session @ KEXP avec Galactic :

Le bassiste virtuose camerounais Richard Bona :

La chaleureuse hypnotise Marocaine Zahra Hindi, avec sa voix soul. Retour en video de sa rencontre avec le talentueux Mehdi Nassouli @ Festival Gnaoua 2015 :

Le retour de Melody Gardot, l’américaine à la voix de velours. Retour en video sur son live @ Festival Jazzablanca 2013 :

Le grands compositeurs Yougoslave Goran Bregovic avec sa musique tzigane et sonorités du monde :

Le chanteur-compositeur et multi-instrumentiste Jamie Cullum avec ces sonorités du Pop-Jazz anglais :

Voici les détails du programme de la scène de l’hippodrome d’Anfa :

  • Macy Gray le samedi 16 avril
  • Richard Bona le dimanche 17 avril
  • Zahra Hindi le lundi 18 avril
  • Melody Gardot le mardi 19 avril
  • Goran Bregovic le mercredi 20 avril
  • Jamie Cullum le jeudi 21 avril

Save the date !!!

10372197_1292830357397543_5529481958228414009_n

Web Site : http://www.jazzablanca.com/

FB Page : https://web.facebook.com/JazzablancaFestival/

 

20ème édition du Festival Jazz au Chellah @ Rabat, Du 16 au 20 Septembre 2015

Le festival jazz au Chellah est aujourd’hui le festival dédié au jazz européen le plus important au monde. Avec 190 concerts programmés depuis sa création à Rabat, peu d’événements ont jeté, avec une détermination aussi constante, un regard exhaustif et sans cesse réactualisé sur la vitalité du jazz des pays de l’Union Européenne.

Du 16 au 20 septembre 2015, Le Jazz au Chellah, devenu presque un label, fêtera 20 ans de succès et de belles rencontres musicales. Festival Jazz au Chellah est une initiative de Union européenne au Maroc, en partenariat avec le ministère de la culture, la wilaya de Rabat-Salé-Zemmour-Zaërs et l’Institut français du Maroc.

11411907_1069702933053451_3483652540986401092_o

Le programme complet :

//Mercredi 16 Septembre//


Ce diaporama nécessite JavaScript.

Gabacho – Maroconnection (SP/FR/MA)
Projet jazz et gnawa avec des musiques de rencontre afro- européennes
.

Antonio Lizana & Charley Rose, sax – Frédéric Faure, percussions – Willy Munoz, claviers – Eric Oxandaburu, basse – Vincent Thomas, batterie – Hamid Moumen, chant, gembri, percussions – Jaouad Jadli, chant, percussions.

//Rencontre Jazz Européen – Musiques Marocaines//

Mopo (FI)
Ce trio traverse le jazz comme une randonnée magique dans une nature finlandaise entre jazz et punk.


Linda Fredriksson, sax, clockenspiegel – Eero Tikkanen, contrebasse, harmonica – Eeti Nieminen, batterie.

Inouraz Quartet (MA)

Inouraz, « espoir » en amazigh, un groupe berbère où la musique amazigh ne recule jamais devant l’audace d’aller à la rencontre de nouvelles sonorités.

Khalid Berkaoui, percussions – Mustapha Amal, ribab – El Hassan Boumlik, outar – Rachid Tabite, guitare, basse, guembri.


//Jeudi 17 Septembre//


Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sabin Todorov & Les Voix Bulgares (BU)
Sur les traces du mystère avec une musique purement acoustique, aux couleurs chaudes de la Bulgarie et de l’Europe de l’ouest.
Sabin Todorov, piano – Plamen Dimitrov, accordéon & le Bulgarka Junior Quartet : Hristina Anastasova, soprano – Fanka Koynarova, mezzo – Elena Bedeleva, alto – Tonka Koleva, alto.

//Rencontre Jazz Européen – Musiques Marocaines//

De Beren Gieren & Susana Santos Silva (BE/NL/PT)
Un projet explosif, délirant et rafraîchissant.


Susana Santos Silva, trompette – Fulco Ottervanger, piano – Lieven Van Pee, contrebasse – Simon Segers, batterie.

Nas-Lhal (Zakaria Souiri) (MA)
Nas-Lhal est un groupe d’artistes de la confrérie des Aissawas (Chef du groupe : Zakaria Souiri) proposant chant et musique soufie dans un esprit de « Transe spirituelle ».

Zakaria Razek (dit Souiri), ghaita, chant – Mountassir Hamala, clavier – Mohamed el Khair, + Driss Labyed + Omar Tazi el Halawani + Hamid Lagmouh : percussion & choeurs.


//Vendredi 18 Septembre//


Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jacky Terrasson / Stéphane Belmondo (FR)
Duo lyrique et énergique, ancré dans le swing et l’interaction de deux amis complices
.

Jacky Terrasson, piano – Stéphane Belmondo, trompette.

//Rencontre Jazz Européen – Musiques Marocaines//

Black Dough (SW)
Quartet explosif doté d’un cœur grunge et une voix entre PJ Harvey et Bjork.

Miranda Bjerking Raeder, voix, guitare – Erik Boman, sax, electronic – Elias Hällqvist, basse – William Soovik, batterie.

Gnaouas de Marrakech (Mâalem Mustapha Baqbou) (MA)
Avec le Mâalem Mustapha Baqbou on trouve un talent intense à faire prospérer l’art Gnaoua
dans sa dimension traditionnelle et dans sa capacité à fusionner avec tous les genres musicaux. Mâalem Mustapha Baqbou, guembri, chant – Ahmed Saasaa + Ahmed Laarfaoui + Soufiane Benbnidekes + Najib Oublkas+ Mohamed Ikhmi : qarqabou, choeur.


//Samedi 19 Septembre//


Ce diaporama nécessite JavaScript.

Greg Lamy 4tet (DE/LU/FR)
Le son pur et frais d’une guitare installe des climats mélodiques inspirés.

Greg Lamy, guitare – Jean-Marc Robin, batterie – Johannes Mueller, sax – Boris Schmidt, contrebasse.

//Rencontre Jazz Européen – Musiques Marocaines//

Zoé Gilby Quartet (UK)
Un jazz racé offert par une chanteuse du top de la scène anglaise du jazz.

Zoe Gilby, voix – Mark Williams, guitare – Andy Champion, contrebasse – Richard Brown, batterie

Trio Madaniyat (MA)
L’Oriental Jazz de Madaniyat, c’est 3 artistes bercés dans la musique orientale et l’improvisation, habitués à se produire avec de grands chanteurs ou chanteuses marocaines, au Maroc comme à l’étranger.

Youssef Madani, oud – Abdellah el Miry, violon – Rachid Rais, percussions.


//Dimanche 20 Septembre//


Ce diaporama nécessite JavaScript.

ARIFA (GR/DE/NL/RO)
Un quartet sublime avec des musiques touchantes combinant l’héritage de Babylone, Bucarest et Amsterdam
.

Franz von Chossy, piano – Michalis Cholevas, tarhu & ney – Alex Simu, clarinette, sax – Sjahin During, percussions.

//Rencontre Jazz Européen – Musiques Marocaines//

No Tango Quartet (DE)
Combinant jazz, musiques ethniques et compositions modernes, le quartet de Christina Fuchs démontre que le jazz actuel peut être délicat, lyrique et teinté d’humour.

Christina Fuchs, sax, clarinette – Florian Stadler, accordéon – Ulla Oster, contrebasse – Christoph Hillmann, batterie.

Sanae Marahati Quartet (MA)
Avec Sanae Marahati, la femme investit le Malhoun pour conjuguer, avec un immense succès, modernité et tradition.

Sanae Marahati, chant – Aziz Lasri, banjo, violoncelle – Fahdo Ronda, luth – Yassir Charqui, violon.

Youssef Madani, oud – Abdellah el Miry, violon – Rachid Rais, percussions.


//Jazz hors Chellah//


Lancée en 2014, la programmation « Jazz hors Chellah » revient cette année. Le premier jour du festival, Mercredi 16 septembre, le public rbati sera invité à écouter, à travers la ville, la musique festive et déjantée des italiens du Carlo Actis Dato Quartet (IT)à Bab El Had, puis à la Place de la Poste et enfin à la porte du Chellah , à partir de 17h00, qui ont déjà foulé la scène du Chellah en 2009. Une fanfare à ne surtout pas rater.

Le jeudi 17 septembre, au café du Cinéma Renaissance, Jacques Panisset, ancien directeur du festival de Jazz de Grenoble, donnera une conférence autour de la mixité dans le jazz, un thème cher au festival Jazz au Chellah !

1898018_1109054295784981_7824174242752788911_n

Retour sur la 19ème édition de ce beau Festival : ICI

5ème Festival International des Arts et de la Culture « Eté des Oudayas » @ Rabat, Du 27/07 au 01/08/2015

Cet été, le magnifique site historique de la casbah des Oudayas sera pris d’une véritable fièvre musicale. Du 27 juillet au 01 août prochain, la cinquième édition de son Festival international des arts et de la culture, «l’Été des Oudayas», sera célébrée dans ses murs. À travers un programme riche et potentiellement diversifié, l’édition promet d’être réussie, d’autant qu’elle s’inscrit dans le cadre des festivités de la Fête du Trône.
11054430_748851165238396_2435759519222264743_n
Organisé par le ministère de la Culture, en collaboration avec le Comité national de la musique, le festival accueillera une bonne brochette d’artistes de bien d’ici et d’autres de divers horizons.
Le programme complet :
11781798_753768928079953_2815274500984787450_n
Retour sur la 4ème édition de ce Festival : ICI

3éme édition du Festival FUZALA 2015 @ Mohammadia, du 20 au 22 mars 2013

1534901_450885585079561_4945840988884654967_o

11033879_464681203699999_998796222020437083_n

L’équipe du Fuzala festival vous donne rendez vous avec la 3ème édition du festival 100% jeunes de Mohammedia. Les Groupes/artistes annoncés :

  • MAALAM ABDELKARIM
  • AFRICA UNITED
  • Babel
  • Wachm’n hit
  • 44 RED VANTAGE
  • FDALA SYSTEM
  • GOLDEN KEY
  • CHOUTCHOUF

Ce diaporama nécessite JavaScript.

10ème édition du Festival Jazzablanca @ Casablanca, du 18 au 23 Avril 2015

Le festival Jazzablanca revient avec une 10ème édition du 18 au 23 Avril 2015 pour 6 jours de musique, de découverte et de partage.

popup3

Les 1er artistes annoncés :

  • le hobo le plus célèbre de la planète CHARLIE WINSTON, le 19 avril

10422538_1063045413709373_7945228729626199163_n

  • Le retour du roi du blufunk, Keziah Jones, le 23 avril

10981607_1064492626897985_519162583444632598_n

  • Anouar Brahem :

11070922_1077214492292465_2637312407178279585_n

  • Candy Dulfer :

11042658_1077214342292480_7318231926641696744_n

  • Tony Allen :

11069556_1077214185625829_5924693142513549898_n

21ème Edition du Festival de Fès des musiques sacrées du monde, du 22 au 30 Mai 2015

logo

Du 22 au 30 Mai 2015, Fès abritera la 21ème Edition du Festival des Musiques Sacrées du Monde « Fès au miroir de l’afrique » :

Fesa1

Chaque année, des musiciens du monde entier montent sur les scènes de la médina, et explorent des sonorités remontant parfois à la nuit des temps. Un bouquet de musiques spirituelles est proposé. Films et expositions viennent s’ajouter au programme.
Une célébration de la spiritualités, un dialogue des cultures et des religions, bref une façon de réconcilier les hommes… en musique. L’esprit de Fès, berceau spirituel du Maroc, cristallise bel et bien l’inspiration qui est à l’origine de la création de cet événement. Le festival a pour ambition de « mettre les arts et les spiritualités au service du développement humain et sociétal et du rapprochement entre les peuples et les cultures ». Belle initiative !
Ce festival jouit d’une excellente réputation. Il est aujourd’hui reconnu comme l’un des événements les plus importants de la scène musicale de Fès et même du Maroc.
Les concerts se déroulent sous le grand chêne des jardins du Batha, et des spectacles sont montés dans l’enceinte de l’envoûtant palais de Bab Makina.

Programmation très riche qui promet bien des surprises : Programme par ICI

fesa