Après un an d’absence, le festival de musique et cultures électronique Moga revient plus ambitieux

Le jeune MOGA Festival des musiques et cultures électroniques revient dans la cité des alizés, du surf, de la musique et de la bonne ambiance, pour une nouvelle édition du 12 au 14 octobre 2018.

Très attendu depuis l’annulation de son édition l’an dernier, Moga Festival, un événement organisé par l’agence française Panda Events en collaboration avec le label électro et le collectif marocain Runtomorrow, investira la pittoresque cité d’Essaouira, décors d’Astapor dit la « Ville Rouge », lieu de tournage de la célèbre série Game of Thrones. Durant trois jours, les amateurs de bons sons seront conviés pour un voyage inédit dans l’ancienne Mogador.

Les premiers noms pour cette édition ont été annoncés, on remarque deja un nombre plus élevée de DJ et d’artistes marocains.

Je vous laisse découvrir la première partie de cette programmation :

Tout ce qu’on peut dire c’est que cette 2e édition du Moga Festival est très prometteuse, à suivre de près.

Update :

Cette année encore, le Sofitel Essaouira Mogador Golf & Spa accueillera Moga pour la 2e édition du festival, cette fois, c’est sur deux dancefloor. Les After Parties auront également lieu au So Lounge Mogador du Sofitel.

De nombreux X-Tras et Hot Spots seront programmés dans plusieurs lieux incontournables d’Essaouira, toutes les infos seront dévoilées sur la page Moga Festival.

Découvrez le magnifique Line-Up de cette édition :

On y était pour la 1ère édition en 2016, bref tout concourait à un weekend à la fois festif et ultra-détendu, le tout dans une ambiance conviviale et très bon enfant.  Vous trouverez ici le review « Event Lik » de la 1e éditions.

Save the date !!!

Website : http://mogafestival.com/

Essaouira s’apprête à nouveau à offrir aux mélomanes une 21e édition du Festival Gnaoua et Musiques du Monde, du 21 au 23 Juin 2018

Le Festival Gnaoua et Musiques du Monde d’Essaouira, un des plus anciens festival au Maroc, est un festival pionnier dans le paysage culturel marocain et unique dans le paysage mondial des festivals. Depuis sa création en 1998, le festival est porté par un sentiment unanime : développer un projet résolument marocain, un projet qui donne à vivre l’âme, l’authenticité et la modernité du Maroc. Un projet universel, basé sur le dialogue des cultures, un projet que s’approprie chaque année des centaines de milliers de visiteurs nationaux et internationaux.

Du 21 au 23 Juin 2018, l’évenement emblématique de la ville des Alizés, du surf, de la musique et de la bonne ambiance, Essaouira, le festival Gnaoua et musiques du monde revient pour une 21e édition.

 

Update 25/05/2018 :

Le Festival Gnaoua & Musiques du Monde d’Essaouira dévoile sa programmation 2018 :

Comme à l’accoutumée, La programmation de la 21e édition est riche en terme de rencontres et de fusions inédites, Hamid El Kasri présentera le fruit d’une résidence d’une semaine avec le Groupe de jazz expérimental Snarky Puppy, la rencontre de Fatoumata Diawara et Asma Hamzaoui (Bnat Tombouctou), le maâlems Hassan Boussou et le collectif Benin International Musical, et le maâlem Said Oughessal qui accompagnera le Trio Holland/Hussain/Potter, celui-ci composé de Dave Holland (basse), Zakir Hussain (tablas), Chris Potter (saxophone).

La scène Moulay El Hassan accueillera Le groupe incontournable Marocain, précurseur de fusion/Hayha Music, Hoba Hoba Spirit. Quant à la scène de la plage, elle accueillera les musiques du monde et les maâlems Gnaoua, à l’image des Ambassadeurs de la nouvelle scène musicale algérienne, le groupe Djmawi Africa, Imarhan (Musique touareg – Algérie), Africa United (Formation musicale maroco-africaine), Maâlem Kbiber (Maroc), Maâlem Abdelkebir Merchane (Maroc) et Maâlem Mustapha Baqbou (Maroc).

Comme chaque année, les grandes vedettes du festival seront les Mâalems gnaouis

Quelle meilleure transition pour rappeler un des rendez-vous majeurs du festival, celui du FORUM DES DROITS DE L’HOMME dont la thématique cette année sera « Créativité et politiques culturelles à l’ère du numérique ». Quatre panels de débat sont prévus lors de cette sixième édition de ce forum qui s’articulera autour de plusieurs axes : ‘Arts vivants, édition, cinéma, musique… ce que change le digital !’, ‘Le digital au service de la diversité ?’, ‘Vers l’émergence de nouvelles disciplines artistiques’, ‘Quelles politiques publiques et quelles actions de l’ensemble des acteurs ?’.

Je vous laisse découvrir le programme complet de cette édition :

Save the date !!!

“Après l’âge de raison, place à l’âge de conscience” pour le festival Gnaoua et Musiques du monde d’Essaouira qui en est à sa 20e édition.

Le Festival Gnaoua et Musiques du Monde d’Essaouira est un festival pionnier dans le paysage culturel marocain et unique dans le paysage mondial des festivals. Depuis sa création en 1998, le festival est porté par un sentiment unanime : développer un projet résolument marocain, un projet qui donne à vivre l’âme, l’authenticité et la modernité du Maroc. Un projet universel, basé sur le dialogue des cultures, un projet que s’approprie chaque année des centaines de milliers de visiteurs nationaux et internationaux.

Du 29 juin au 1 juillet 2017, l’évenement emblématique de la ville des Alizés, du surf, de la musique et de la bonne ambiance, Essaouira, le festival Gnaoua et musiques du monde revient pour une 20e édition.

Afin de célébrer comme il se doit ce vingtième anniversaire, et afin de retracer l’esprit du festival depuis ses débuts jusqu’à nos jours, le programme de cette édition propose aux festivaliers une invitation rythmée à travers une série de manifestations intellectuelles, musi­cales et culturelles qui investiront la ville et les lieux d’Essaouira de manière progressive.

Comme chaque année, les grandes vedettes du festival seront les Mâalems gnaouis tel que Mâalem Said Kouyou, Mâalem Mohamed Kouyou, Mâalem Hamid El Kasri, Màalam Mustapha Bakbou, Mâalem Hassan Boussou, Mâalem Mokhtar Gania, Mâalem Abdeslam Alikane, Mâalem Khalid Sansi, Mâalem Aziz Baqbou, Mâalem Ould Khoumani, Mâalem Alal Soudani, Mâalem Abdellah Akharraz, Mâalem Mahmoud El Gouchi, Mâalem Abdenbi Guedari, qui viendront de tous les coins du Maroc pour représenter les couleurs de leurs confréries.

Dans des sonorités variées, le programme propose également une belle brochette d’artistes comme Carlinhos Brown qui fusionne musique gnaoua et samba-reggae bresilienne, Lucky Peterson qui fusionne gnaoua et blues americain, Bill Laurance qui fusionne gnaoua et Jazz-UK. D’autres artistes comme Titi RobinHindi Zahra, Gnawa Diffusion, Ismaël Lô, Band Of Gnawa avec Loy EhrlichRibab FusionSpeed Caravan, et d’autres joueront leurs partitions en associant la musique gnaoua à leur style. «Ce festival est un réel laboratoire de fusion musicales et nous tenons à ce qu’il continue d’en être ainsi. Nous protégeons cette spécificité et cette authenticité qui caractérisent cet événement, qui lui donnent du sens et de la crédibilité. Les stars du festival, ce sont avant tout les Gnaouas », précise Neila Tazi.

Quelle meilleure transition pour rappeler un des rendez-vous majeurs du festival, celui du FORUM DES DROITS DE L’HOMME dont la thématique cette année sera « Créativité et politiques culturelles à l’ère du numérique ». Quatre panels de débat sont prévus lors de cette sixième édition de ce forum qui s’articulera autour de plusieurs axes : ‘Arts vivants, édition, cinéma, musique… ce que change le digital !’, ‘Le digital au service de la diversité ?’, ‘Vers l’émergence de nouvelles disciplines artistiques’, ‘Quelles politiques publiques et quelles actions de l’ensemble des acteurs ?’.

Je vous laisse découvrir le programme complet de cette édition :

 

Le retour des nuits de ramadan de l’institut français du Maroc, Du 2 Au 6 Juin 2017

Nées à El Jadida en 2007 puis étendues à tous les Instituts français du Maroc, les Nuits du Ramadan accompagnent ce grand moment annuel de spiritualité à travers le dialogue des musiques du monde.

Réunissant des musiciens venant de différents horizons qui partagent les valeurs universelles de dialogue, de tolérance et de respect, les Nuits du Ramadan mettront cette année l’accent sur une musique aux couleurs de l’exil, de la migration et du métissage culturel.

Cette 11ème édition propose une programmation aux sonorités rock, électroniques, latines et, bien évidemment, africaines et marocaines. Le groupe jordanien Jadal, l’ensemble palestinien 47Soul, Gabacho Maroc, les musiciens algéro-québécois de Labess, les artistes maroco-sénégalais Nuru Kane & Bayefall Gnawa seront les ambassadeurs des musiques du monde à l’affiche des Nuits du Ramadan 2017.

Découvrez le programme des Nuits de Ramadan 2017 :

Kenitra :
Gabacho Maroc, le samedi 3 juin 2017 à 22h00 @ Place administrative
47SOUL, le dimanche 4 Juin 2017 à 22h00 @ Place administrative

Tetouan :
Labess, le samedi 3 Juin 2017 à 22H30 @ CENTRE CULTUREL DE TÉTOUAN

Tanger :
Jadal, le samedi 3 juin 2017
Rabat :
Nuru Kane & Bayefall Gnawa, le mardi 6 Juin 2017 à 22H00 @ VILLA DES ARTS DE RABAT

Fes :
Nuru Kane & Bayefall Gnawa, le vendredi 2 juin 2017 à 22H00 @ Site de l’Association Fès-Saïs
Labess, le dimanche 4 juin 2017 à 22H00 @ Site de l’Association Fès-Saïs

Meknes :
Gabacho Maroc, le vendredi 2 juin 2017 à 22h00 @ Place L'Hdim
Nuru Kane & Bayefall Gnawa, le samedi 4 juin 2017 à 22H00 @ Place L'Hdim

Casablanca :
Nuru Kane & Bayefall Gnawa, le dimanche 4 juin 2017 à 22H30 @ Théâtre 121

Marrakech :
Gabacho Maroc, le lundi 5 juin 2017 à 22h00 @ Theatre de plein air

Essaouira :
Gabacho Maroc, le mardi 6 juin 2017 à 22h00 @ Dar Souiri

Agadir :
47SOUL / JADAL, le mardi 6 juin 2017 à 22h00 @ Théâtre de Verdure

El Jadida :
Labess, le vendredi 2 juin 2017 à 22h30 @ Parc Mohamed V
47Soul, le samedi 3 juin 2017 à 22h30 @ Parc Mohamed V
Jadal, le dimanche 4 juin 2017 à 22h30 @ Parc Mohamed V

Essaouira accueille un nouveau festival mêlant Surf, Art et Environnement

Célèbre pour ses rendez-vous culturels internationaux, la ville d’Essaouira s’apprête à accueillir un nouveau festival, baptisé « Les Océanes », dédié à la culture surf et mêlant art, sport et environnement.
17038980_1472119276154612_5760220825476498334_o

Initiée par l’Institut français du Maroc à Essaouira, cette première édition se tiendra du mercredi 8 au dimanche 12 mars 2017. Des acteurs du monde associatif, scolaire et universitaire se retrouveront dans la ville du vent autour d’événements dédiés à la culture des sports de glisse et au respect de l’environnement.

Cette première édition se tiendra sous le regard expert de Boujmaâ Guilloul, jeune souiri mondialement connu pour ses titres internationaux en windsurf.

Au programme, des projections de films, rencontres, débats, workshops et concert… :

16996100_1472814716085068_2519262195741201431_n

[On y était] 1ère édition du MOGA Festival, Trois jours d’évasion, de fêtes et de partage dans la ville des alizés, du surf, de la musique et de la bonne ambiance

La 1ère édition du « MOGA Festival », le nouveau festival dédié aux Musiques Actuelles & Contemporaines et aux Arts Numériques, a eu  lieu le weekend du 14, 15 et 16 Octobre 2016 à la ville des Alizés, du surf, de la musique et de la bonne ambiance, qui a également accueilli le tournage de la saison 3 de Game of Thrones « Essaouira ». Un événement organisé par l’agence française Panda Events en collaboration avec le label électro et le collectif marocain Runtomorrow.

Ce nouveau né des Trois festivals marocains de la musique électronique avait mis le paquet avec une programmation juste magnifique et chargée par des artistes/DJs de renommé national et internationale. Voici un événement aussi mythique pour les férus d’electro que le Festival Gnaoua emblématique de la ville.

Au menu : Trois jours d’évasion, de fêtes et de partage… Des pool party et des cours de Yoga au Sofitel Essaouira Mogador Golf & Spa, des nuits électroniques à Riad Hotel Takniwine avec trois scènes, et des OFF (Workshop, Masterclass, projection de film…) à l’institut français & Dar Souiri.

Jour 1 : MOGA is here

L’inauguration du 1er jour du MOGA Festival était à Dar Souiri avec un spectacle « Halqa (Clapping / Sampling) » alliant sonorités électroniques et danses gnaoua, une magnifique rencontre « tradi-moderne » d’une troupe de quatre jeunes d’Essaouira dansé par Mohammed Raji avec le chorégraphe Alexandre Roccoli sous la composition musicale de notre talent local Abdes Alaoui aka Daox.

Partant au Riad Hotel Takniwine à 15min de la ville d’Essaouira, 14 sets raffinés sont au programme, à l’entrée une chouette mise en jambes à la Main Stage avec Kali G suivit par un magnifique set de Terreke. On rentre directement dans le vif du sujet, une belle rencontre « Live » fruit de la résidence, entre le collectif dOP et Maâlem Hassan Boussou, un voyage magique d’une heure et demi entre deux cultures musicales, ils ont réussi à faire transporter la foule qui n’a cessé de s’agrandir tout au long de leurs performance.

Ce live épique a été suivit par 2 bons set, le 1er de CHAIM et le 2ème de Bella Sarris.

fdrfdr1Au Forest Stage, au milieu des oliviers, la musique qui y était excellente avec les passages de : ETSU, Darwin, Lefto, Ron Morelli et la clôture magistral de SIS.

fdr12Au Pool Stage, on se sent comme à la maison, une belle scène intimiste autour de la piscine didiée à nos heros locaux, outre acts/sets qui y était pour cette 1ère soirée : Nehji, Inspectah Deep, Ruba Kpo et Mellotron DJs.

fdr13

Jour 2 : On enchaîne !

Une 2ème journée commençait aussi chaude à midi, avec une pool party de « ALL DAY I DREAM » présenté par COCOBEACH au bord de la belle piscine du Sofitel Mogador et jusqu’à la nuit tombée, une journée sonore synonyme de long voyage envoûtant entre mélodies deep house/techno et contes musicaux, un temps d’une après midi entière débordant, avec la légende Lee Burridge en compagnie de Gorje Hewek & Izhevski, et YokoO et les COCOBEACH résidents Sucré Salé.

fdr14Après une magnifique journée et une clôture très remarqué de Lee Burridge où il a offert un set imprégné par la magie du coucher du soleil d’Essaouira, c’est le temps pour une 2ème soiré au Riad Hotel Takniwine, l’ambiance de cette deuxième soirée est clairement montée d’un gros cran, il est facile de remarquer qu’il y a plus de monde présent sur le site du festival, des fêtards, amateurs de techno, bavasseurs, souriants, picoleurs, railleurs, jovials, curieux… Un public venu des quatres coins du Maroc et du monde pour assister aux sets pointues de cette 2ème soirée. Ça fait plaisir aux connaisseurs et ça éduque les amateurs. Bref, tout le monde y trouve son compte.

fdr15Quelques coups de cœur de cette soirée : Les beaux sets de nos talents locaux Madjy & Massimo, Driss Skali, Raio, Shaun Reeves, le set magistral de CULOE DE SONG, M.A.N.D.Y., & KODE9, le live époustouflant et énergétique de DOP.

En guise de dessert, on nous sert, l’un des deux DJ du duo Âme, le solide de Frank Wiedemann. Cette consécration apparaît comme une évidence quand on goûte à son live set unique. Les accords sont intrigants, les rythmiques sobres. Après avoir accompagné le 04h00 du matin, il nous laisse avec un arrière-goût délicieux, comme si nous étions enchantés, une émotion qui nous hante, tout le long du trajet du retour et plus longtemps encore.

fdr16Nous voilà épuisées après cette deuxième soirée riche en émotions.

Jour 3 : Derniers moments de plaisir

Le dernier jour, toujours motivées mais dans un autre état d’esprit car très fatigués, nous repartons profiter de la Closing avant de repartir vers la capitale.

Cette 3ème et dernière journée commence a midi par un Half Baked pool party w/ Yasmean, Sam Bangura, Peter Inspirescu, & Sonja Moonear.

fdr18Après cette magnifique pool party, nous voilà de nouveau en direction du Riad Hotel Takniwine pour la troisième et dernière soirée. On débute avec Renaat Vandepapeliere, le boss du label R&S. Il a livré un set très apprécié du public, Suivit par Magda, la DJette Polonaise d’origine, qui a grandit à Détroit, elle alterne subtilement entre douceur et agressivité et ose briser les règles. Elle nous emmène pour un voyage psychédélique qu’elle partage sans retenue. Le temps est arriver pour Mind Against, un duo explosant quelque peu difficile à décrire en terme de style. Un set très dansant qui a relancé la foule pour la fin de la soirée avec DJ Tennis.

fdr19Sur les scènes voisines, Nos heros locaux ont fait swinguer les esprits, on retient Yacine Dessouki & Jay Douzi @ Forest Stage et Seejay, Yad, Mr ID @ Pool Stage.

fffffCerise sur le gâteau, un beau set b2b de Daox et Terekke un peu plus mélodieux et dansant.fffBref tout concourait à un weekend à la fois festif et ultra-détendu, le tout dans une ambiance conviviale et très bon enfant. Merci à tous les membres de l’organisation pour ces instants mémorables, et surtout… Immense merci au près de 4000 Festivaliers qui ont répondu présents, et qui repart heureux d’avoir assisté à cette 1ère édition et n’a qu’une envie : participer à la seconde édition.

On s’y retrouve l’année prochaine avec on espére…

Retour en photo sur cette belle experience du « MOGA Festival » (Album Facebook sur la page officielle « Event Lik »)

ddd

« Road To Essaouira » est le résultat musical d’un voyage de trois ans de Bologne, via Londres, à Essaouira qui « capture l’esprit de la musique Gnawa à travers le prisme de la tradition afro-américaine »

Le projet « Road To Essaouira » est né à Bologne en 2013 d’une idée de l’association Original Cultures et le groupe de Fawda Trio : un voyage musical entre l’Italie, l’Angleterre et le Maroc et l’encontre de la music gnawa, le jazz et l’hip hop et musiques électroniques.

Les protagonistes de ce voyage sont le Fawda Trio (Fabrizio Puglisi, Reda Zine et Danilo Minneo), fusion jazz, gnawa et psychédélique expérimentale de Bologne, avec les les beats électroniques LV aka SwamiMillion (Simon Williams et Will Horrocks), producteurs de musique électronique basé à Londres sans oublier le « Gnawa master » Maalem Soudani.

a3394170930_10

« Road To Essaouira » est le résultat musical d’un voyage de trois ans de Bologne, via Londres, à Essaouira qui « capture l’esprit de la musique Gnawa à travers le prisme de la tradition afro-américaine ».

L’album a été « enregistré sur une période de dix jours de retour en 2014, une fusion Gnawa, jazz, hiphop, électroniques avec des idées classiques modernes pour une prise unique sur cette musique traditionnelle marocaine, riche en histoire et potentiel.

« Road To Essaouira » est un vibrant exemple de la façon dont la tradition peut être préservée, mais est également une réinterprétation artistique ouverte avec des résultats fascinants.

L’album publier, le 30 septembre 2016 par le label de Original Cultures accompagné d’un documentaire vidéo, je vous laisse découvrir : Liens Album+Documentaire

« Road To Essaouira » covers traditional Gnawa and Moroccan works, recomposed « using keyboards, percussion, gembri, voices and samplers » and also includes a feature by « Gnawa master » Maalem Soudani.

Panda Events et le collectif Runtomorrow s’unissent pour créer le MOGA Festival @ Essaouira ,du 14 au 16 octobre 2016

14102581_640410102788524_8638025839775301750_n

On a déjà annoncé sur un poste Facebook en avril dernier, un nouveau festival se prépare pour la ville du vent, la ville qui a accueilli une partie du tournage de la 3ème saison de la célèbre série américaine Game Of Thrones.

Après avoir exporté son savoir-faire et son expérience acquise dans le monde de l’événementiel à l’international, l’agence française Panda Events a choisi Essaouira pour son nouveau projet intitulé  » MOGA Festival  » en collaboration avec le label électro et le collectif marocain Runtomorrow.

MOGA, est un nouveau festival s’installe à Essaouira pour la fin de l’année, événement musical de 3 jours autour des sons et de la culture électroniques.

La 1ère partie du Line Up a été dévoilée lors d’une magnifique soirée intitulé « Moga is Coming », le 14 Juillet 2016 ou Mr. Kristian Nairn alias Hodor de Game of Thrones a passé derrière les platines de Maison B, et a donné un dj set exclusif rythmé par des sonorités house et électro.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les amateurs de musique électronique ne risquent pas d’être déçus. En effet, des têtes d’affiche telles que ÂME, KODE9, dOP ou encore MIND AGAINST ont été annoncées, n’oubliant pas Huerco S, Shaun Reeves, Terekke, SIS, Bella Sarris, & Idriss D… Qui seront aussi à Essaouira pour cette 1ère édition du Moga Festival, du 14 au 16 octobre 2016.

Programme complet :

14595597_663440637152137_6759877438281824607_n

Découvrez le line up confirmé :

ÂME | ÂME & MAALEM GNAWA SPECIAL LIVE | BELLA SARRIS | CHAIM | CULOE DE SONG | DJ TENNIS | dOP -dOP & MAALEM GNAWA SPECIAL LIVE | GORJE HEWEK & IZHEVSKI | HUERCO S | IDRISS D | KODE9 | LEE BURRIDGE | LEFTO | LE MELLOTRON DJS | M.A.N.D.Y. | MIND AGAINST -RENAAT | RON MORELLI | SHAUN REEVES | SIS | SUCRÉ SALÉ | TEREKKE | YOKOO

Showcase :

ALL DAY I DREAM SHOWCASE | HALF BAKED SHOWCASE

Local heroes:

Achil | Ayrad | Daox | Driss Skali | Etsu | Hsn | Inspectah Deep | Jay Douzi | Kali G | Koddi | Leo Wallace | Madjy & Massimo | Mr ID | Nehji | Omario | Raio | Seejay | Secret 47 | Yasmean | Yacine Dessouki

Programme Moga Off :

14633071_663756670453867_2030293866669224199_n

Website : www.mogafestival.com

30 belles photographies du Maroc que l’on ne peut pas s’empêcher de regarder

Il n’y a pas de doute, le Maroc a tout. Une riche culture (mélange d’arabe, berbère, et d’autres influences africaines et européennes), une histoire ancienne (habitée depuis l’époque paléolithique), et une géographie variée (des plages, des plaines agricoles, des montagnes), et surtout de la nourriture savoureuse.

1- Des femmes qui font la lessive…en pleine rivière

11

Philippe Lafond
“HAUT ATLAS, L’EXIL DE PIERRES”, PHOTOGRAPHIES DE PHILIPPE LAFOND, TEXTE DE TAHAR BEN JELLOUN, EDITIONS DU CHÊNE, 1982.

2- Une caravane de chameaux dans le désert

22

Le trekking à dos de chameau est une chose très populaire à faire lors de la visite au Maroc. Ceux-ci peuvent être des excursions courtes ou des excursions sur plusieurs journées.

Photo: Lalo Fuentes

3- Des enfants berbères

33

Les Berbères sont indigènes en Afrique du Nord. La plupart qui parlent berbères résident au Maroc et en Algérie, bien que de petites communautés vivent aussi ailleurs en Afrique et en Europe. Il y’a 25 à 35.000.000 de personnes qui parlent le berbère en Afrique du Nord.

Photo: Paul Sullivan

4- Des chèvres dans un arganier

44

Dans et autour de la ville d’Essaouira sur la côte atlantique, les chèvres se adaptent souvent les arganiers. Ces arbres sont endémiques à la région; un produit intéressant fait de la combinaison de l’arbre et de chèvre est l’huile d’argan. Traditionnellement, les stands des fruits les chèvres mangeaient été récoltées à partir de leurs déchets pour produire de l’huile. Aujourd’hui, la plupart de l’huile est produite par extraction par pression.

Photo : Grand Parc – Bordeaux, France

5- La solitude dans le désert

55
Le désert du Sahara est le troisième désert le plus chaud dans le monde. Il occupe une grande partie de la partie sud-est du Maroc.

Photo: A~~~

6- La palmeraie

66

Marrakech compte plus de 180 000 palmiers, ainsi que orangers, de figuiers, de grenadiers, et d’oliviers.

Photo: WiLPrz

7- Le couché de soleil du Sahara

77

Selon l’inclinaison de l’axe de la terre, le désert du Sahara oscille entre sec et humide. Dans environ 15000 années, il sera vert.

Photo: Christopher L.

8- Azilal

88

“Ce paysage m’a donné des instants de sérénité, de quiétude, brefs mais très intenses.”

Photo : Mohammed Amraoui

9- Le moussem de Tan-Tan

99

Le Moussem de Tan-Tan est un rassemblement annuel des tribus du Maroc et de l’Afrique du nord-ouest. Le premièr moussem officiel a eu lieu en 1963; il est destiné à «promouvoir les traditions locales et de faire de cet événement un lieu d’échange, de rencontre et de célébration.” Sur cette photo, ce sont des cavaliers participant à la «tbourida” ( “fantasia”), dans lequel ils mettent en valeur leurs capacités de manutention chevaux.

Photo: Fr Maxim Massalitin

10- Les escaliers bleus

111

Chefchaouen, ville dans le nord ouest du Maroc, est bien connu pour ses bâtiments bleus. Elle est aussi populaire comme étant une destination shopping grâce à un artisanat local unique et son fromage de chèvre tout aussi unique. Elle a été fondée en 1471.

Photo: Ana P. Bosque

11- Les gorges de Dadès

222

La route menant vers le bas dans (ou à partir) les gorges du Dadès. La rivière du Dadès sépare les montagnes de l’Atlas et l’Anti-Atlas, et sa vallée est le foyer de centaines de kasbah berbères.

Photo: Rosino

12- Un champs de lauriers dans la vallée du Dadès

333

“Quel meilleur jardin que ce champs de lauriers dits sauvages?”

Photo : Mohammed Amraoui

13- La plage de Temara

444

Témara est une ville située juste au sud de Rabat sur la côte nord-ouest du Maroc.

Photo: WiLPrZ

14- Des pieds

555
Cette photo des pieds de vache à côté de chaussures pour femmes a été prise dans la médina de Rabat. Rabat est la capitale du Maroc, qui abrite 1,2 million de personnes. Il a été décerné 2ème place dans les destinations de voyage de Top 2013 par CNN.

Photo: Rosino

15- Le mouvement en flou

666

Une Capture fantastique d’une mère et ses enfants sur un chariot tiré par des chevaux, une méthode commune de transport au Maroc.

Photo: Dominik Golenia

16- La route pour la montagne

777
Une grande partie du Maroc se trouve sur la côte nord et l’intérieur au niveau de l’est est plutôt montagneux. Le plus haut sommet est le Jebel Toubkal, son sommet s’élève à 13 665 pieds (4,165m) au dessus du niveau de la mer.

Photo: Vincepal

17- La tannerie de Fès

888

Fès, ville fondée en 789, est très appréciée pour la qualité de ses cuirs. Le bronzage est le processus qui transforme les peaux d’animaux au cuir; elle modifie la structure de la protéine de la peau à conserver.

Photo: Pejman Parvandi

18- Les tagines de Marrakech

999

Traditionnellement, le tajine est fabriqué à partir de la céramique et a été historiquement utilisé par les Berbères. Il est généralement utilisé pour ralentir-ragoût de viandes et de légumes; tajines non vitrés donnent la nourriture une saveur plus authentique.

Photo: Manuela de Pretis

19- L’Atlas

1111

Plusieurs personnes pensent qu’au Maroc il n’y a pas de neige. Il neige beaucoup sur les montagnes marocaines. La chaîne de l’Atlas se étend 1,600 miles à travers le Maroc, l’Algérie et la Tunisie.

Source

20- Le musicien ambulant

2222
Cette artiste de rue à Marrakech joue le guimbri. L’instrument à trois cordes est traditionnellement utilisé par les musiciens Gnawa. Ce dernier emet des sons semblables à une contrebasse.

Photo: Ahron de Leeuw

21- Les cônes d’épices à Marrakech

3333
Une des images les plus emblématiques de Marrakech: coloré, épices coniques. Les épices ont été importées au Maroc pour des milliers d’années, certains sont plus communs à savoir la cannelle, le cumin, le curcuma et le safran.

Photo: Guillen Perez

22- Une tempête de sable

4444

Le meilleur moment pour visiter le Maroc si vous voulez éviter les tempêtes de sable est en dehors de Février-Avril.

Photo: Manuela de Pretis

23- Ait Benhaddou

5555

Cette kasbah qui se trouve près de Ouarzazate, est un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1987. Elle a servi de décor de cinéma pour les films à savoir La Momie, Gladiator, et Babel.

Photo: Alexander Cahlenstein

24- Père et fils

6666

Cette photo, prise à Rabat, capture un beau moment entre père et fils.

Photo: ZL-Photography

25- Chefchaouen

7777

Voici une preuve que tout Chefchaouen n’est pas bleu! La ville tire son nom des deux sommets qui se élèvent au-dessus, qui ressemblent à des cornes de chèvre: Chaoua.

Photo: Jean-Francois Gornet

26- Azrou

8888

Photo : Soumaya Dakhissi

27-Le souk d’Agadir…

9999

“…On y trouve vraiment tout !” Sur cette photo, un chat qui fait sa sieste a trouvé son aise sur la marchandise.

Photo : Eric Anne

28-Les dunes de Merzouga

11111

Les dunes de sable près de la ville de Merzouga.

Photo: Matthias D

29- Les bateaux de pêches d’Essaouira

22222

La pêche est une industrie importante au Maroc, ce qui représente 56% de ses exportations de produits agricoles; il apporte en plus de poissons que ne importe quel autre pays d’Afrique.

Photo: wonker

30- Le couché de soleil à Skhirat

33333

Skhirat, juste au sud de Rabat, est connu parmi les Marocains pour ses belles plages. Et, apparemment, les couchers de soleil.

Photo: WiLPrZ

18ème édition du Festival Gnaoua et Musiques du Monde @ Essaouira, du 14 au 17 Mai 2015 #gnaoualive

22183_767055486742427_6052354559454106184_n

Le Festival Gnaoua et Musiques du Monde d’Essaouira est un festival pionnier dans le paysage culturel marocain et unique dans le paysage mondial des festivals. Depuis sa création en 1997, le festival est porté par un sentiment unanime : développer un projet résolument marocain, un projet qui donne à vivre l’âme, l’authenticité et la modernité du Maroc. Un projet universel, basé sur le dialogue des cultures, un projet que s’approprie chaque année des centaines de milliers de visiteurs nationaux et internationaux.

10750320_1028689570490211_7876920560301587207_o

La 18ème Festival Gnaoua et Musiques du Monde sera a Essaouira (Mogador) comme d’habitude, du 14 au 17 Mai 2015, le rendez-vous incontournable des amateur de la musique Gnaoua, la transe en general et les rencontres magiques avec les musiques du monde.

11096704_1051585974868748_5960787928438481826_n

« Hindi Zahra » et « Aziz Sahmaoui & University of Gnawa » seront présent à cette 18 édition Festival Gnaoua et Musiques du Monde.

10985219_766610343453608_7652896896140419420_n

SONY DSC

La programmation complète de cette édition :

603749_695669503912513_9128064626941501868_n

En parallele il aura des ATELIERS DU FESTIVAL, réservés à tous les musiciens d’Essaouira, dans le cadre du projet Ouled Mogador Music Action…

Les inscriptions aux ATELIERS DU FESTIVAL sont encore ouvertes les jeunes… Si vous êtes d’Essaouira, inscrivez vous vite avant le mercredi dernier délais…

Ci-dessous le programme de ces ateliers :