La 4ème édition du Festival du Court Métrage Marocain de Rabat du 9 au 13 septembre @ Théâtre National Mohammed V

10562625_895158317164289_3547338337989631971_o

Rendez-vous à la 4ème édition du @Festival du Court Métrage Marocain de Rabat du 9 au 13 septembre au Théâtre National Mohammed V.

Une superbe sélection de courts métrages vous y attend.

le programme des journées:
Mardi 9 : cérémonie d’ouverture à 19h
Mercredi 10 : Séances de projection à 18h et 20h
Jeudi 11 :
– Séances de projections à 18h et 20h
– Conférence Hall du théâtre à 15H
Vendredi 12 : Conférence Hall du théâtre à 15H et 18h
Samedi 13 : Cérémonie de clôture à 19H

20 courts métrages en compétition pour cette 4ème édition! Venez voter pour vos films préférés :

Participez aux Master Class de la 4ème édition avec Nourredine Lakhmari, Kamal Kamal et Hassan Narrais. Inscriptions au théâtre Med V à partir du Mercredi 10 à 17H. Programme complet sur ce lien : http://www.courtmetrage.ma/page-details-22.html :

10615529_816282161745114_8820971041357320255_n

Festival Internationnal du Film de Femmes de Salé du 22 au 27 Septembre 2014

AFFICHE-8-FESTIVAL-FIFFS-2014

Des rêves qui en génèrent d’autres, des valeurs humanistes qui en appellent d’autres, d’autant plus humaine et universalistes, voilà l’histoire de notre rapport au cinéma, l’histoire de tous que soyons cinéastes professionnels ou cinéphiles humblement dilatantes ; c’est aussi l’histoire du Festival International de Films de Femmes de Salé.
A priori, dès sa gestation, il a été conçu comme Festival consacré aux films de femmes. A posteriori à son éclosion, il était d’ores et déjà, un Festival qui célèbre “le cinéma au féminin”, qui présente des regards croisés de femmes et d’hommes, à travers leurs films et leurs performances artistiques, concernant les univers et les sensibilités féminines.
D’édition en édition, nous découvrons que les questions du genre, telles qu’elle sont traitées, filmées et montrées par ces films au féminin sont indissociables de bien d’autres questions sociales, culturelles, économiques et humaines. D’année en année de nouveaux horizons s’ouvrent devant nous, de nouvelles interrogations s’imposent à nous au point que nous nous trouvons confrontés à un foisonnement d’options et d’approches. C’est ainsi que le Festival à sa
6ème édition, faisant preuve de plus de maturité et de réalisme, c’est senti tenu de faire des choix et de fixer des priorités, tout en adoptons une approche cumulative. C’est ainsi que s’est greffée aux autres volets systématiques institué dans le programme du Festival, un nouveau volet qui en assure l’intersection, par son omniprésence et ses questions partout incontournables.
Ce volet est consacré à un cinéma bien circonscrit dans des sphères régionales, ethniques, linguistiques, culturelles ou autres, un cinéma porteur de questionnements spécifiquement universels. Cette année, pour des raisons que toute la littérature de cette édition, nous rendrons hommage au “cinéma de l’Afrique Sub-Saharienne”.